Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 07:00
L'indicateur synthétique CFNAI de la Fed de Chicago du mois de janvier est paru.

Par rapport au mois précédent, la situation continue de se dégrader.

Cette chute de plus en plus exceptionnelle s'explique par l'effondrement de la production industrielle en biens durables, dont l'automobile fait partie. La montée en puissance concomitante du chômage ne fait qu'aggraver la situation économique états-unienne.

Laissons-nous aller à un peu de narrative fallacy : cette chute de la production en biens durables provient de ce fameux retournement brutal de leurs marchés en septembre dernier. Ce retournement a été provoqué par la soudaine modification des conditions de prêt aux partculiers et aux petites entreprises, grands consommateurs de biens durables à crédit.

Ces modifications des conditions de prêt ont elles-mêmes été déclenchées par le Big Freeze de septembre 2008, quand plus aucune banque n'osait prêter à ses consoeurs, de peur que l'une d'entre elles ne suive Lehman Brothers au cimetière des grands établissements bancaires, et ne la fasse plonger à son tour.

Les Démocrates reprochent finalement plus à George W. Bush d'avoir laissé mourir Lehman que de les avoir englué dans le bourbier irakien. L'ancien gouvernement états-unien avait agi ainsi pour faire comprendre aux banques qu'elles devaient prendre en compte l'aléa moral (moral hazard), autrement dit qu'elle devait payer le prix des risques encourus.

Cette position est finalement assez proche de celle de la loi du talion, désormais abandonnée par tous les systèmes juridiques modernes :
Les peines prononcées aujourd'hui ne servent plus à punir le coupable, mais à préparer sa réinsertion dans la société après une période de réadaptation et ont à ce titre un but éducatif. Parallèlement, le concept de dommages-intérêts constitue la juste compensation financière à laquelle peut prétendre la personne ayant subi un préjudice moral et/ou une atteinte dans son patrimoine.
Buish n'a jamais été proche de Wall Street : comme l'explique bien Anatol Lieven dans son ouvrage Le nouveau nationalisme américain, la droite états-unienne s'appuie sur des valeurs de fondamentalisme chrétien et d'appartenance aux Etats du Sud et du Middlewest, et manifeste la plus grande méfiance, sinon le plus grand mépris, envers les élites intellectuelles de la côte Est. En quelque sorte, il a  soudainement appliqué au secteur bancaire sa philosophie concernant la peine de mort : il faut faire des exemples pour que les autres délinquants s'assagissent. On connaît la limite effective de cette croyance.

Pour en revenir à notre cher CFNAI-MA3, janvier 2009 reclasse la crise actuelle au-delà de celle dite du Deuxième Choc Pétrolier pour la mettre désormais entre cettre dernière et le Premier Choc Pétrolier :


La crise de 1973 fut déclenchée par la régulation brutale des prix du pétrole par l'OPEP, qui secoua fortement un modèle industriel occidental déjà fragile. La crise de 2008 fut déclenchée par la régulation brutale de l'écosystème bancaire par le gouvernement états-unien d'alors, qui secoua un modèle financier occidental déjà fragile.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Ruptures
commenter cet article

commentaires