Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 20:00
C'est le cartoon de l'édition du week-end de l'International Herald Tribune (IHT), introduisant l'article de Paul Krugman, le tout nouveau Nobel d'économie. Celui-ci appelle à une relance keynésienne, par les travaux publics : il estime que c'est au gouvernement US, et non à la Fed, de trouver la solution à la récession.
Now is not the time to worry about the deficit - ce n'est vraiment pas le moment de se soucier du déficit.
C'est sa conclusion et recommandation au prochain Président, en sachant que ce conseil sera plus facilement suivi par Obama que par McCain. Ca tombe bien : Obama semble quasiment assuré de gagner.

En page précédente, Warren Buffett - après le sage d'Obama, que nous dit le sage d'Omaha ? - explique sa seratégie d'investissement massif dans les actions états-uniennes : c'est pour lui le seul placement qui saura résister à l'inflation galopante qui s'annonce. La meilleure façon de ne pas s'inquiéter du déficit, c'est bien de se protéger de ses conséquences inflationnistes.

Tous deux considèrent implicitement que la bulle des matières premières ne se regonflera pas. Prédiction ou prophétie qui se veut autoréalisatrice ?

A noter sinon l'intéressant article de Roger Lowenstein (ce qui ne va pas avec le prix du pétrole), qui propose d'instaurer une taxe qui empêcherait le baril de descendre sous les $70 : ainsi, les industriels continueraient à trouver de l'intérêt pour développer des solutions alternatives et les bénéfices d'un baril cher n'iraient pas seulement dans les poches des pays producteurs.

Ce numéro de l'IHT serait-il le galop d'essai du futur plan de relance du futur Président démocrate des Etats-Unis ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires