Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Le pic pétrolier est une mauvaise traduction de l'expression anglophone peak oil (sous-entendu production), qui se traduit plus correctement en maximum de la production pétrolière.

La détermination exacte de ce moment est très délicate, pour plusieurs raisons.

D'abord, les statistiques de production pétrolière sont d'une fiabilité variable selon les pays. Il n'existe pas, à l'échelle mondiale, un organisme certifiant leur exactitude : toutes ces données reposent sur du déclaratif.

Ensuite, l'arrivée de carburants alternatifs - biocarburants, GTL, CTL... - modifie progressivement la donne : ce qui compte, c'est plus la quantité de carburants liquides disponibles que leur origine réelle.

C'est pour cela que certains cessent de s'intéresser au pic du pétrole proprement dit, pour considérer plutôt le pic tous liquides

Le spectre des estimations s'est resserré ces dernières années ; du fait de la crise économique qui va d'une part faire chuter la consommation et d'autre part ralentir les projets de développement de nouveaux gisements, nous pensons qu'il a sans doute eu lieu en 2008. rejoignant ainsi l'un des "pères" du pic pétrolier, le Dr. Colin Campbell.
Un récent papier d'ASPO-France le positionne soit vers 2012 (récession banale) soit vers 2020 (crise économique grave) ; l'Agence Internationale de l'Energie elle-même commence à le laisser également entendre - mais il est vrai qu'elle a déjà dit tout et son contraire sur la question... tout comme le CERA qui l'a également reconnu le 8 juin 2009.

Du fait des méthodes utilisées pour prévoir la date du pic, il est  en fait impossible de le prévoir plus de quelques années à l'avance.


Voir aussi



Partager cette page

Repost 0
Published by