Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Abréviations et jargon usuellement rencontrés dans le domaine de l'énergie et de l'environnement


Les connaissez-vous toutes ?

Vous trouverez d'autres entrées dans le glossaire des technocrates et économistes.

Des suggestions, des remarques ? Postez vos commentaires ici !

Glossaire-energie.png

A-E

ADEME : Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie.

AEO : Annual Energy Outlook, la publication annuelle de l'EIA.

AGR : Advanced Gas-cooled Reactor, réacteur nucléaire britannique de génération 2. Voir aussi UNGG.

AIE : Agence Internationale de l'Energie, émanation de 26 pays de l'OCDE - en anglais IEA. Publie chaque année le WEO.

AIEA : Agence Internationale de l'Energie Atomique, dépendant directement du Conseil de Sécurité des Nations Unies et notamment chargée de vérifier la bonne application du TNP.

ANDRA : Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radio-Actifs, établissement public français chargé du stockage des déchets nucléaires.

Anthropocène : appellation alternative de la période climatique contemporaire, dont le début peut être fixé vers 1850-1900, lorsque l'homme a commencé à modifier le climat planétaire de façon sensible.

AP1000 : réacteur nucléaire de génération 3, à sécurité passive, conçu par Westinghouse ; concurrent de l'ATMEA.

API : American Petroleum Institute. Degré API : échelle de densité du pétrole.

Aramco : anciennement Arabian American Oil Company (le terme American a été retiré en 1988), le nom officiel de cette NOC, principale compagnie pétrolière d'Arabie Saoudite, est aujourd'hui Saudi Aramco.

ASN : Autorité de Sûreté Nucléaire, entité administrative indépendante de l'industrie veillant au respect des lois en matière de sûreté nucléaire

ASPO : Association for the Study of Peak Oil and Gas. Fédération d'associations nationales : ASPO-Irlande (qui publie la fameuse courbe), ASPO-France (l'une des plus sérieuses), ASPO-USA, etc.

ASTRID : Advanced Sodium Technological Reactor for Industrial Demonstration, prototype français de RNR de 600 MWe extrapolable à 1500 MWe.

ATES MM : réacteur nucléaire embarqué sur barge développé par Rosatom, fournissant 70 MWe ou 300 MWth.

ATMEA : réacteur PWR de 1100 MWe, conjointement développé par Areva et MHI, plus adapté aux besoins des pays émergents ; la France (GDFSuez) et la Jordanie en seraient les clients de lancement. Concurrents : l'AP1000 et le VVER.

backwardation : jargon des marchés à terme de matières premières, caractérisant une situation où le prix des contrats à long terme est inférieur à celui des contrats à court terme, et notamment du prix spot. Sur les marchés du pétrole, cette situation revient tous les deux mois environ. Voir aussi contango.

BANANA : Build Absolutely Nothing Anywhere Near Anyone, "ne construisez absolument rien nulle part près de qui que ce soit". Voir aussi NIMBY

baril : Unité de volume correspondant à 159 litres ou 42 gallons US. Vaut environ 0,135 tep.

BAU : Business As Usual (activité ordinaire). Souvent utilisé pour décrire un scénario prospectif qui prolonge simplement les tendances actuelles.

bbl : blue barrel, symbole de l'unité baril ; traditionnellement les barils spéciaux employés pour le transport du pétrole, qui faisaient spécifiquement 42 gallons, à une époque où les contenants étaient de toutes tailles.

Big Oil : surnom donné au lobby pétrolier états-unien.

boe : barrel of oil equivalent, baril équivalent pétrole. Utilisé pour l'ASPO (sous la forme Gboe) pour consolider des huiles de différentes origines : pétrole non conventionnel, biocarburants, LGN, etc

BOP : Balance Of Plant, les équipements auxiliaires mécaniques et électriques nécessaires au fonctionnement d'une installation industrielle en général, et des centrales électriques en particulier.

BNI : Balance of Nuclear Island, BOP de l'îlot nucléaire.

breeder : voir RNR

Brent : qualité du pétrole de le mer du Nord servant de référence au London Stock Exchange (LSE).

BRF : Bois Raméal Fragmenté. Broyat de rameaux de bois issus de certains arbres qu'on introduit dans la couche supérieure du sol (ou en paillis) et qui recrée ainsi un sol de type "forestier". Il favorise la pédogénèse nécessaire à la création de l'humus.

BRGM : Bureau de Recherches Géologiques et Minières. Équivalent français de l'USGS.

BTEX : Benzène, Toluène, Ethyl-benzène et Xylènes. Eléments volatils lourds présents dans le méthane thermogène, par opposition au méthane biogène qui n'en contient jamais.

BTL : Biomass to Liquid, carburant de synthèse issu de matières organiques.

btoe : voir toe.

BTU : British Thermal Unit. Unité d'énergie calorifique anglo-saxonne, valant environ 1 kJ ou 0,3 Wh et servant souvent d'unité de mesure pour les quantités de gaz naturel.

BWR : Boiling Water Reactor, réacteur à eau bouillante, parfois appelé REB en français. Filière de réacteur électronucléaire de génération 3, concurrente du PWR.

CANDU : (prononcer canne-doux) CANada Deuterium Uranium, réacteur électronucléaire de deuxième génération, emblématique de la filière PHWR, principalement utilisé au Canada (d'où son nom) et en Inde.

CAPEX : CAPital EXpenditure, dépense en capital : montant d'un investissement. S'oppose à OPEX.

CBM : Coal Bed Methane, grisou : méthane qui se dégage des veines de charbon.

CC : Climate Change, changement climatique. Voir aussi RC. Désigne aussi les centrales à Cycle Combiné (voir CCGT).

CCNUCC : Convention-Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique. Voir COP.

CCPP : Combined Cycle Power Plant. Voir CCGT.

CCG(T) : Combined Cycle Gas (Turbine), turbine à gaz à cycle combiné, au rendement thermodynamique très élevé.

CGCC : Centrale au Gaz à Cycle Combiné. Voir CCGT.

CCS : Carbon Capture and Storage, captation et stockage du CO2.

CERA : Cambridge Energy Research Associates, société d'études et de conseil américaine, de renommée mondiale notamment dans le secteur pétrogazier.

CH4 : symbole chimique du méthane, constituant principal du gaz naturel.

CHP : Combined Heat and Power (plant), (centrale à) cogénération.

CO2 : dioxyde de carbone.

commissioning : recette, mise en service d'une installation

commodités : au fond de la cour, à droite. La traduction correcte de l'anglais commodities est matières premières.

contango : jargon de trader des marchés à terme de matières premières, caractérisant une situation où le prix des contrats à long terme est supérieur à celui des contrats à court terme. Sur les marchés du pétrole, cette situation revient tous les 2 mois environ. Voir aussi backwardation.

COP : 1. Conference Of the Parties, conférence destinée à mettre au point des accords internationaux relatifs au CC, organisée dans le cadre de la CCNUC. COP 15 était la Conférence de Copenhague de décembre 2009. 2. Coefficient Of Performance, pour des pompes à chaleur géothermique ou aérothermique.

CTL : Coal To Liquid, hydrocarbures produits à partir du charbon, parfois traduit par charbon liquéfié.

CPR : China Pressurized Reactor, version chinoise du REP développée par transfert de technologie entre Areva et CGNPC - également concurrent de l'ATMEA.

CSP : Concentrated Solar Power, méthode de production d'énergie électrique par concentration optique de l'énergie solaire.

CRE : (prononcer "creux") Commission de Régulation de l'Energie, autorité administrative indépendante française chargée de veiller au bon fonctionnement des marchés du gaz et de l'électricité et d'arbitrer les différends entre les utilisateurs et les divers exploitants.

D2O : eau lourde, où l'atome d'hydrogène H a été remplacé par un de deutérium D.

DD : développement durable.

decommissioning : phase en fin du cycle de vie d'une installation, séparant l'arrêt de son exploitation du début de son démantèlement. Dans les industries chimique et nucléaire, cette phase est souvent appelée assainissement.

déplétion : épuisement (progressif) d'une ressource naturelle. Souvent utilisé pour traduire le terme anglais depletion qui signifie diminution.

DGEMP : Direction Générale à l'Energie et aux Matières Premières.

DoE : Department of Energy, ministère états-unien de l'énergie.

DSM : Demand-Side Management, pilotage automatique de la demande électrique du consommateur, selon des règles prédéfinies et en fonction d'informations fournies par le réseau.

Eaux grises : eaux usées de l'habitat, à l'exclusion des effluents des toilettes.

EE : Efficacité Energétique.

EIA : Energy Information Administration (à ne pas confondre avec l'IEA) ou Organisme d'Information sur l'Energie, organisme public états-unien dépendant du DoE

ELD : Entreprise Locale de Distribution d'énergie.

Energie grise : Énergie nécessaire à la fabrication, au transport et à la destruction en fin de vie du matériau.

EnR : Energies Renouvelables, telles que l'hydraulique, l'éolien, l'hydrolien, le photovoltaïque, etc.

entreposage : dans le cas des déchets nucléaires, indique qu'il s'agit d'une solution provisoire de conservation. Voir stockage.

EPR™ : Evolutionary Nuclear Reactor, réacteur nucléaire de 1600 MW conçu par Areva. Dit de génération 3+, également qualifié d'évolutionnaire - avant d'être une marque déposée, EPR™ a signifié European Pressurized Reactor, car il est issu du retour d'expérience des réacteurs français et allemands - et de Tchernobyl. Il est théoriquement capable de fonctionner avec une charge composée de 100% de MOX

EOR : Enhanced Oil Recovery, techniques avancées de récupération de pétrole dans les gisements

EROEI : Energetic Return On Energetic Investment. Concept mis en avant par ceux qui voudraient qu'on cesse l'exploitation d'une source d'énergie dès qu'on dépense plus d'une unité d'énergie pour en récupérer une seule (EROEI<1).

ETBE : éthyl-tertio-butyl-éther, agrocarburant de première génération issu de l'éthanol.

ETS : Emission Trading System, système de négoce des émissions (de gaz à effet de serre).

EV : Electric Vehicle. Voir VE.

F-J

FC : Fuel Cell, pile à combustible (PAC).

FOD : Fioul Ordinaire Domestique, le mazout qui sert au chauffage domestique.

FPSO : Floating Production Storage & Offloading (Platform) : Matériel rencontré en offshore lointain, il accueille le traitement des fluides (pétrole, gaz), aux côtés de la plateforme, qui gère le puits ; il ressemble à un bateau.

GenIV ou G4 : quatrième génération des réacteurs nucléaires

GES : Gaz à Effet de Serre, en anglais GHG.

GHG : GreenHouse Gas, gaz à effet de serre (GES).

GIEC : Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat. Organisme international dont l'objectif est de synthétiser et de vulgariser l'état des recherches sur le changement climatique, et non d'en réaliser par lui-même comme on certains le croient. Voir aussi IPCC.

GJ : gigajoule (milliard de Joule 10^9). On rencontre également le TJ (terajoule 10^12), le PJ (pentajoule 10^15) ou l'EJ (exajoule 10^18).

GNL : Gaz Naturel Liquiéfié, à ne pas confondre avec le GTL, le GPL et les LGN

GOMEX : Gulf Of MEXico, Golfe du Mexique.

GPL : Gaz de Pétrole Liquéfié, un des produits issus du raffinage du pétrole.

GTL : Gas To Liquid, carburant fabriqué à partir du gaz naturel, à ne pas confondre avec le gaz liquéfié (GNL), qui est essentiellement du méthane rendu liquide par simple compression.

GRD : Gestionnaire du Réseau de Distribution. En France, ERDF, filiale d'EDF, assure 95% de cette activité. Voir aussi GRT.

GRT : Gestionnaire du Réseau de Transport. En France, c'est un monopole assuré par RTE.

GW : Gigawatt (milliard de Watt). Pour les anglophones, peut également signifier George W. (Bush) ou Global Warming, réchauffement climatique (voir aussi RC et CC)

huile : toute liqueur grasse inflammable, qu'elle soit d'origine végétale, animale ou minérale.

HVAC : (prononcer hètch-vak) Heating, Ventilation and Air Conditioning, ensemble des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. 2. High Voltage Alternating Current, liaison haute tension en courant alternatif.

HVB : Huile Végétale Brute. Une sorte d'agro-carburant.

HVDC : High Voltage Direct Current, technologie de transport de l'électricité utilisant la haute tension en courant continu.

IAEA : International Atomic Energy Agency. Voir AIEA.

ICE : InterContinental Exchange, bourse de l'énergie établie à Atlanta, concurrente du NYMEX. Voir aussi ICE en jargon automobile.

ICPE : Installation Classée pour la Protection de l'Environnement, site industriel ou agricole qui peut présenter des dangers ou des inconvénients pour son environnement, communément appelé site Seveso.

IEA : International Energy Agency - voir AIE.

IFP : Institut Français du Pétrole.

IGCC : Integrated Gasification Combined Cycle (Power Plant). Procédé de production d'électricité à partir du combustible fossile à haut rendement et intégrant la séparation du CO2 .Voir aussi CCGT.

INB : Installation Nucléaire de Base.

INBS : Installation Nucléaire de Base Secrète.

INES : 1. International Nuclear Event Scale, échelle internationale des événements nucléaires 2. Institut National de l'Énergie Solaire.

IOC : International Oil Companies, compagnies pétrolières privées (par opposition aux NOC).

IRSN : Institut français de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire.

IPCC : Intergovernmental Panel on Climate Change. Voir GIEC.

ITER : International Thermonuclear Experimental Reactor, projet de recherche de production électrique issue de la fusion nucléaire contrôlée. Son budget annuel moyen (10 milliards de dollars sur 30 ans) est équivalent à celui de la construction d'une centrale CCGT au gaz de 400 MW.

K-O

LGN : Liquides de Gaz Naturel. Hydrocarbures liquides, également appelés condensats, récupérés à la tête des puits de gaz naturel et qui donneront de l'essence et du naphta après raffinage.

Mbpj : Million de barils de pétrole par jour.

MDD : Ministère du Développement Durable ; son vrai nom est Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer En charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat. Anciennement MEEDDAT (Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de l'Aménagement du Territoire), plus anciennement MEDAD.

MdN : Mer du Nord.

MHI : Mitsubishi Heavy Industries. Spécialiste de la construction mécanique lourde notamment utilisée dans l'électronucléaire.

Mm² : Mégamètre carré. Façon scientifiquement correcte d'exprimer le million de kilomètres carrés.

MOX : Mélange d'OXydes de plutonium et d'uranium appauvri, pouvant être brûlé dans une centrale nucléaire à la place du combustible classique (uranium enrichi) moyennant quelques contraintes. On estime qu'on peut fabriquer une charge de MOX avec 7 charges de combustible classique usé.

MSR : Molten Salt Reactor, réacteur à sels fondus, un type de RNR.

Mtep : voir tep.

mtoe : voir toe.

MTR : Mountain Top Removal. Méthode minière couramment utilisée pour l'exploitation du charbon aux Etats-Unis, consistant à décapiter à l'explosif et au bulldozer les sommets des collines pour pouvoir exploiter les gisements de minerai à ciel ouvert.

MWe : mégawatts électriques.

MWth : mégawatts thermiques.

MWP : Medieval Warm Period, optimum médiéval du climat européen.

NOAA : National Oceanic and Atmospheric Administration, agence américaine responsable de l'étude de l'océan et de l'atmosphère.

NGL : Natural Gas Liquids. Voir LGN.

NIMBY : Not In my Back Yard "pas dans mon jardin" : expression symbolisant les difficultés des industriels à construire de nouvelles installations (raffineries, lignes haute tension, centrales nucléaires) face à l’opposition des riverains - voir aussi BANANA.

NISDC : National Ice and Snow Data Center, organisme scientifique états-unien chargé de tenir à jour les bases de données relatives aux calottes et banquises polaires, dépendant de la NOAA.

NKM : Nathalie Kosciusko-Morizet, ex-Secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie (2007-2009).

NOC : National Oil Companies, compagnies pétrolières nationales, souvent publiques (par opposition aux IOC).

NOME : projet d'une loi française relative à la Nouvelle Organisation du Marché de l'Electricité.

NPK : désignation simplifiée des engrais chimiques. L'Azote (N) stimule le développement végétatif, le Phosphore (P) améliore la robustesse des plantes et la résistance aux maladies et le Potassium (K) favorise l'accumulation des substances de réserve (sucre et amidon).

NPT : Non-Proliferation Treaty. Voir TNP.

NREL : National Renewable Energy Laboratory.

NYMEX : New York Mercantile Exchange, Bourse Marchande de New York.

O&G : Oil and Gas, le secteur du pétrole et du gaz.

OGJ : Oil & Gas Journal, revue spécialisée qui tient à jour des bases de données réputées relatives aux réserves et à la production d'hydrocarbures.

OEMP : voir SOeS

OTC : Over The Counter (sur le comptoir), se dit d'un marché de matières premières de gré à gré.

OPEC : Organization of the Petroleum Exporting Countries, en français OPEP.

OPEP : Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole, en anglais OPEC.

OPEX : OPerations EXpenditure (dépenses opérationnelles), montant des dépenses d'exploitation. S'oppose à CAPEX (voir ce sigle).


A-E | F-J | K-O | P-T | U-Z

P-T

PAC : Pompe A Chaleur, Pile A Combustible, Politique Agricole Commune.

PCI : Pouvoir Calorifique Inférieur, méthode de mesure de l'énergie calorifique du gaz naturel n'utilisant pas la condensation de la vapeur d'eau comme source complémentaire de chaleur améliorant le rendement.

PCS : Pouvoir Calorifique Supérieur, méthode de mesure de l'énergie calorifique du gaz naturel utilisant la condensation de la vapeur d'eau comme source complémentaire de chaleur améliorant le rendement.

Peaknik : (prononcer pique-nique) personne convaincue de l'arrivée imminente du pic pétrolier et du caractère catastrophique de son impact sur l'économie et la société.

PHEV : Plug-in Hybrid Electric Vehicle, véhicule hybride rechargeable.

PHWR : Pressurised Heavy Water Reactor, réacteur à eau lourde pressurisée ; utilise de l'uranium naturel comme combustible et de l'eau lourde (D2O) comme caloporteur.

Piquiste : voir Peaknik.

PIP : Plan Indicatif Pluri-annuel. Document établi par GDF qui donne des indications sur la politique industrielle française en matière d'infrastructures gazières. Ne pas confondre avec le PPI.

Plutonigène : produisant du plutonium (souvent à des fins militaires).

PNAQ : Plan National d'Allocation des Quotas d'émissions de GES.

PO : Peak Oil, pic pétrolier. Etymologiquement parlant, peak oil est une simplification par élision de l'expression peak oil production : maximum de production de pétrole.

PO/RC : couplage de la question du pic pétrolier et du réchauffement climatique.

PPI : Programmation Pluri-annuelle des Investissements. Document établi par le gouvernement français qui fixe la politique industrielle française en matière d'infrastructures électriques et de production de chaleur. Ne pas confondre avec le PIP.

ppm : parties par million. Unité utilisée pour mesurer les très faibles proportions : 1 ppm = 0,0001%

proxy : témoin. Mesure d'un paramètre physique aisément mesurable (les cernes des arbres) permettant d'approcher la valeur d'un autre paramètre physique (la température moyenne, le taux d'humidité moyen, etc) inaccessible à la mesure.

PV : photovoltaïque.

PWR : Pressurized Water Reactor, filière de réacteurs électronucléaires appartenant de troisième génération. Son principal concurrent est le BWR.

quad : quadrillion (BTU). Voir Ordres de grandeur

RC : Réchauffement Climatique.

RCA : Réchauffement Climatique Anthropique.

RELP : Réacteur à Eau Lourde Pressurisée. Voir PHWR.

REP : Réacteur à Eau Pressurisée de technologie PWR, fabriqué par Areva et qui équipe la quasi-totalité du parc EDF.

RMBK : Reaktor Bolshoy Moshchnosti Kanalniy, réacteur de grande puissance à tube de force. Filière électronucléaire et plutonigène rendue célèbre par l'accident de Tchernobyl, similaire sur le principe aux BWR.

RNR : Réacteur à Neutrons Rapides. SPX est un type de RNR.

ROZ : Residual Oil Zones, parties périphériques d'un gisement de pétrole épuisé et qui peuvent être récupérées par EOR.

R/P : rapport entre les réserves R et la production P d'une ressource naturelle ; usuellement exprimé en années, il donne un ordre de grandeur du temps qu'il reste avant l'épuisement de la ressource. C'est cette valeur qui est utilisée pour expliquer qu' "il reste 40 ans de pétrole".

RTE : Réseau de Transport d'Electricité, filiale d'EDF ayant le monopole du transport électrique en France.

SER : Syndicat des Energies Renouvelables.

SG : shale gas, gaz de schiste.

spot : marché de matières premières où s'échangent des biens pour livraison physique immédiate. Une bonne traduction de spot market/price est marché/prix au comptant.

SOeS : Service de l’Observation et des Statistiques, organisme statistique officiel français, rattaché au Commissariat Général au Développement Durable (CGDD) ; l'ex-Observatoire de l’énergie et des matières premières (OEMP) est devenu la sous-direction de l’observation de l’énergie et des matières premières au SOeS.

SOFC : Solid Oxyds Fuel Cell, un type particulier de PAC.

SPR : Strategic Petroleum Reserve, stock stratégique pétrolier des Etats-Unis.

SPX : Superphénix (1985-1999), un RNR français de 1200 MWe.

SSTA ou SST Anomaly : Sea Surface Temperature Anomaly, anomalie de température de surface de la mer.

stockage : dans le cas des déchets nucléaires, indique qu'il s'agit d'une solution définitive de conservation. Voir entreposage.

: abréviation scientifique pour température.

tep : tonne équivalent pétrole. Plus souvent sous la forme Mtep (millions de tep) ou Gtep (milliards de tep).

Tg : Téragramme. Le téragramme est au scientifique exactement ce que le million de tonnes est pour l'économiste.

TNP : Traité de Non Prolifération des armes nucléaires.

toe : tonnes of oil equivalent. Voir tep. Existe aussi en mtoe (Mtep) et btoe (billion of tonnes of oil equivalent ou Gtep).

TS : Tar Sands, sables bitumineux. Ne pas confondre avec les schistes bitumineux (oil shale).

TTCR : Taillis à Très Courte Rotation, source de biomasse abondante et peu coûteuse.

TWh : Térawatt-heure. Unité énergétique utilisée pour mesurer la production annuelle de centrales électriques : un réacteur électronucléaire produit chaque année de l'ordre de 10 TWh.

TWR : Traveling Wave Reactor, réacteur à onde de combustion, un type de RNR jamais encore industrialisé.


U-Z

U3O8 : appelé aussi yellow cake (gâteau jaune) à cause de son aspect, il s'agit d'un minerai d'uranium ayant subi une première opération de raffinage. C'est sous cette forme que l'uranium est coté sur les marchés de matières premières.

UAE : United Arab Emirates, fédération de 7 micro-états pétroliers dont les plus célèbres sont Dubai et Abu Dhabi.

UCG : Underground Coal Gasification, gazéification du charbon souterrain. Méthode d'extraction qui permettrait d'exploiter des champs difficiles à atteindre autrement (exemple : gisements sous-marins de la Mer du Nord) et d'y stocker éventuellement du CO2.

UDO : Ultra Deep Offshore, exploration et production par des profondeurs d'eau comprises entre 1500 et 3000 m.

UNGG : Uranium Naturel Graphite-Gaz, réacteur nucléaire plutonigène conçu par le CEA et EDF.

UCTE : Union pour la Coordination du Transport de l’Electricité, association d'opérateurs de réseaux d'Europe continentale, ayant pour premier objectif la coordination technique de la "plaque" géante formée de tous ses réseaux membres ; ses activités de lobbying européen sont limités aux aspects techniques, les aspects règlementaires (ou plutôt dé-règlementaires) étant traités par l'ETSO. Voir aussi Sites et sources énergétiques.

URR : Ultimately Recoverable Resources, quantité maximale de ressources (minières, gazières ou pétrolières) récupérables.

USDOE : voir DoE.

USGS : United States Geological Survey, organisme de référence états-unien (et mondial) en matière géologique. L'équivalent français est le BRGM.

VE : Véhicule électrique.

VVER : Vodo-Vodjanoj Energeticheskij Reaktor, un type russe de réacteur PWR pouvant aller jusqu'à 1000 MW de puissance.

WEO : (prononcer oui-ho) World Energy Outlook, publication bisannuelle de l'AIE définissant différents scénarios d'évolution de la demande en énergie.

WNA : World Nuclear Association, association internationale d'opérateurs électronucléaires.

WTI : West Texas Intermediate, qualité de pétrole texan servant de référence au NYMEX.

xTL : terme générique désignant les procédés de transformation de matières hydrocarbonées en carburant liquide. Voir BTL, CTL et GTL.

ZCIT : Zone de Convergence Inter-Tropicale, zone de basses pressions ceinturant la Terre aux alentours de l'Equateur, familièrement dénommée pot-au-noir et que le réchauffement climatique serait susceptible de décaler vers le Nord.

ZDE : Zones de Développement de l'Eolien, instaurées en 2005. EDF ne rachète l'électricité éolienne que si elle est produite dans une ZDE.

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by