Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 21:58
Moteurs menteurs

Comme nous l’avions anticipé, l’affaire des moteurs menteurs de Volkswagen est entrée dans une phase d’expansion incontrôlée. La réaction immédiate et à très haut niveau des politiques allemands visent à éviter l’option redoutée : la destruction du groupe VAG, de la même façon que l’explosion inopinée du Hindenburg fit disparaître la puissante et sans rivale compagnie L. Zeppelin, ou bien – plus près de nous – que la révélation des comptes truqués et néanmoins certifiés d’Enron fit s’évaporer Andersen, la plus puissante compagnie d’audit et de conseil mondiale.

Il s’agit là bien sûr du scénario du pire : peu probable mais néanmoins possible. Car l’affaire a éclaté aux USA, là où la puissance d’action juridique est la plus forte : VAG est en passe de devoir régler plusieurs dizaines de milliards de dollars aux autorités américaines, aux clients trompés et aux avocats et juristes chargés de contenir le désastre, pendant que sa part de marché va se contracter fortement au moins pendant quelques mois : comment attirer désormais un client qui venait chercher la confiance dans les valeurs de sécurité, de qualité et de sérieux de la marque ?

Tout dépendra ensuite de la propagation de la crise aux autres marchés clé du Groupe, à savoir l’Allemagne et la Chine. Si tous les deux réagissent de la même façon que celui d’outre-Atlantique, VAG devra réduire la voilure et probablement réviser drastiquement à la baisse ses investissements, voire laisser tomber une ou deux marques non rentables. D’ailleurs, comme par hasard, la firme de Wolfsburg venait justement de revendre sa part dans Suzuki, pour un peu moins de 4 milliards de dollars…

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films
commenter cet article

commentaires