Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 09:00
undefinedL'éditorialiste des Echos a attiré mardi l'attention sur les travaux récents de Markus Brückner et Antonio Ciccone, deux universitaires de Barcelone, qui estiment que :
une baisse de 25 % des chutes de pluies accroît la probabilité d'une transition vers la démocratie durant les deux années suivantes d'environ 3 %

et concluent que :
Une chute des revenus de 5 % due à de faibles précipitations accroît de 7 % la probabilité d'une démocratisation

Magie des pourcentages et des corrélations ! Le réchauffement climatique est donc une aubaine pour la démocratie. A l'inverse, on peut applaudir le Royaume-Uni d'avoir réussi à instaurer un régime parlementaire durable malgré un climat particuièrement humide. Et en déduire que la liberté doit être préservée des intempéries.

Bien entendu, ces deux pseudo-chercheurs oublient de donner leurs marges d'erreur, qui doivent être largement supérieures aux valeurs trouvées. Dissimulés sous des blouses blanches, ils sont de la race des boni-menteurs des instituts de sondage, qui nous annoncent avec le plus grand sérieux la victoire écrasante des futurs grands perdants des élections.

Avec le même esprit scientifique, on peut également démontrer que le mariage d'un Chef d'Etat accroît la probabilité d'un temps froid et sec, ou bien que le fait, pour une société, d'avoir le mot "Générale" ou "General" dans son nom accroît la probabilité de pertes financières monumentales.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Personnalité du jour
commenter cet article

commentaires