Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2008 4 14 /02 /février /2008 19:35
undefinedAu début des années 2000, les laboratoires bancaires de la Côte Est des Etats-Unis avaient réussi à stabiliser un nouvel élément, le subprime (en latin subpremium), dans une chambre à bulles immobilières.

Ils réussirent ensuite à l'amalgamer avec d'autres créances chimiques par un procédé de titrisation (securitization) qui fut rapidement déployé à l'échelle de la planète.

Son poids atomique reste sujet à débat, des professeurs émérites l'estiment à environ 160 milliards de dollars.

Malheureusement, on a fini par s'apercevoir que le subpremium, une fois  amalgamé, ne pouvait plus être isolé à nouveau et avait des effets toxiques à moyen terme sur l'organisme financier qui l'avait ingéré.

Et le principe de précaution, alors ?


Partager cet article

Repost 0

commentaires