Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 22:23

La Maire de Paris vient de faire une déclaration fracassante au Monde :

En 2020, plus aucun véhicule diesel ne roulera dans Paris.

En matière environnementale, on a l'habitude de telles promesses de Gascon : en 1977, Jacques Chirac avait juré de dépolluer tellement la Seine qu'on pourrait s'y baigner. On attend toujours.

Mais qu'on ne s'y trompe pas : il s'agit d'un "objectif". dans la bouche d'un politique, c'est une simple orientation, quelque chose qui sert à  justifier de modestes mesures à court terme comme "mettre en place une « zone à basse émission » dont nous allons progressivement interdire l’accès aux véhicules polluants" - ce qu'on déjà fait 200 autres villes en Europe, comme l'élue le souligne presque ingénument - ou "[prévoir] des aides financières à l’achat d’un véhicule moins polluant."

Qu'on se rassure : des actions fortes ont déjà été engagées : "nous avons organisé une conférence citoyenne avec un panel de citoyens franciliens" ; voilà qui est courageux, volontaire et - nous dirons même plus - citoyen.

Et la conclusion est imparable : "la conférence sur le climat aura lieu à Paris en décembre 2015, nous ne pouvons être en dessous de l'ambition qui sera portée par la France." On y verra donc Anne Diesel-Go arriver en VE.Avec ou sans masque à particules fines ?

Dans un autre registre, en rangeant nos archives professionnelles ce soir, nous sommes tombés sur un autre souvenir devenu a posteriori un gag douteux, façon Charlie. Cette fois-ci, c'est un document commercial publié en 1977 par une auguste société de conseil cherchant à éclairer le dirigeant perdu dans les méandres sous-productifs de son siège social : il s'agit de "livrer la promesse stratégique" d'une performance opérationnelle et économique encore meilleure en "transformant le centre nerveux de l'entreprise".

Pour donner encore plus d'altitude à ce discours déjà proche de la stratosphère, la couverture du fascicule fut agrémentée d'une photo que l'Histoire rendit catastrophiquement mal choisie :

 

Transforming-the-Corporate-Center.jpg

Il ne manque que la silhouette du premier avion dans le coin en haut à gauche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans On a vu - on a lu...
commenter cet article

commentaires