Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 07:00

subprime--google-trends-.pngTandis que l'expression subprime sombre petit à petit dans le glossaire de l'Histoire - comme le montre les statistiques de Google ci-contre - nous avons découvert, sur les conseils avisés de notre bibliothécaire, un (gros) livre étonnant sur ce qu'on pourrait appeler l'envers du décor amércain, bien qu'il s'agisse plutôt d'une vue d'au-dessus : Over, du photographe Alex MacLean.

Cherchant à montrer le caractère non durable du mode de vie américain, l'ouvrage nous montre que la spéculation immobilière est une pratique de longue date dans les Etats désertiques des USA. Ainsi, la photo ci-dessous montre ce qui reste d'un projet de lotissements résidentiels des années 1960 : des routes tracées au milieu de nulle part. Sans doute que dans des milliers d'années, certains anthropologues mal inspirés croiront y voir des figures destinées aux dieux : les célèbres géoglyphes de Nazca ne seraient-ils que les témoins d'une crise immobilière pré-incaïque ?

http://images.telerama.fr/medias/2008/09/media_33473/portfolio-mclean,M12596.jpg

Comme le dit la préface en citant James Kunstler, auteur de The Long Emergency (en français La fin du pétrole : Le vrai défi du XXIe siècle) :

Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, l'économie américaine s'est principalement consacrée à la production d'une seule et unique chose : les banlieues, encore et toujours des banlieues. Au début des années 1990, il écrit : "le secret honteux de l'économie américiane était que son unique but consistait maintenant à créer des banlieues tentaculaires, qu'il s'agissait de meubler, de fournir en accessoires et de financer."

On en est arrivés à de véritables absurdités, comme cet incroyable golf de 71 trous en plein dans les collines rocailleuses des environs de Las Vegas :

http://images.telerama.fr/medias/2008/09/media_33473/portfolio-mclean,M12589.jpg

Mais un petit tour sur Google Earth vous rappellera que cette Suburbiamanie a frappé le monde entier, et rien ne dit que le pétrole cher ne fasse disparaître ces lieux sans âme : quand l'homme a décidé que son chez soi était une grande maison neuve avec jardin, rien ne pourra rationnellement le convaincre du contraire.

Notons quand même que l'auteur de cet intéressant livre d'images oublie curieusement de parler de l'impact de l'aviation sur le paysage américain... et qu'il n'hésite pas, en fin d'ouvrage, à poser avec fierté devant son avion privé flambant neuf.

That's Ecology America.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans On a vu - on a lu...
commenter cet article

commentaires

popeye 15/08/2010 21:16



Excellent et magnifique livre en effet. En bonne place dans ma bibliothèque.



phyvette 30/07/2010 17:43



Il ne reste plus qu'a surveiller "Option ARM" sur Google Trends.


L'histoire ne se répète jamais ? C'est bien ça ? :D