Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 12:51

Qu'est-ce que la tartiflette énergétique ?

- une couche de nucléaire au fond
- une couche d'hydraulique, d'éolien, d'hydraulien, etc.
- une couche de CTL avec séquestration
- une couche d'économie, de sobriété et de bonnes habitudes
- une couche de refonte en profondeur de notre urbanisme

Pour plus de détails, nous n'allons pas plagier l'auteur de ce concept définitif, mieux vaut pour vous vous référer au texte original.

La diversité culinaire permet de faire évoluer cette métaphore montagnarde. Nous avons proposé une variante germanique :

foret-noire.jpg

tandis que phyvette propose une vision plus subjective de la tartiflette française, à la EDF :

http://nsa27.casimages.com/img/2011/12/02/111202105157268617.jpg

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 07:00
Pour changer, une petite recette des Aerobar Cooks.

Assaisonnez un beau foie gras de canard (environ 500 g) dénervé d'une cuillerée à café de sel, d'une cuillerée à café de sucre et d'une demi-cuillerée à café de poivre.

Arrosez-le d'une petit verre à porto d'armagnac ou d'une eau-de-vie adéquate, massez-le bien pour faire péntrer l'assaisonnement.

Placez-le dans une terrine que vous recouvrez de papier sulfurisé puis de son couvercle.

Mettez à cuire 30 minutes au bain-marie à 90°C. Laissez refroidir hors du bain-marie. Mettez au frais.

Servez idéalement au bout de 48 h.



Partager cet article
Repost0
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 09:00
Aujourd'hui, nous vous proposons une recette inspirée des travaux du Bon Docteur Greenspan.

Prenez une blouse, blanche de préférence car cela fait plus sérieux. Si vous mettez un bleu de travail, on aura du mal à vous prendre pour le patron de la Fed.

Prenez ensuite une grande bouteille de cola sans sucre. C'est votre économie.

Débouchonnez-la et laissez-la ouverte quelques temps. Le cola commence à se dégazéifier : les premiers signes de la récession se manifestent, le liquide perd de son pep's. Vous êtes en 2001.

Sortez alors votre botte secrète : un tube de bonbons Mentos, et jetez-en quelques-uns au fond de la bouteille. Vous injectez ainsi des produits solides dans un liquide qui se dégazéifie : un économiste dirait que vous injectez des liquidités, comprenne qui pourra.

Le résultat ne se fait pas attendre : des bulles se forment à toute vitesse et expulsent hors de la bouteille le liquide, comme le montre le cliché ci-contre. Savourez l'instant, vous revivez les Années Folles de la Finance (2003-2008). Si vous cherchez à savoir ce qui se passe exactement, nous vous recommandons d'acheter le numéro d'octobre de Pour la Science où le phénomène physico-chimique est décrypté.

Quand vous ne risquez plus de tacher votre belle blouse blanche, rapprochez-vous de la bouteille et saisissez-vous en.

Elle est vide ? Vous avez vidangé votre économie ?

Et bien, dansez maintenant !






Partager cet article
Repost0
3 août 2008 7 03 /08 /août /2008 07:00
Aujourd'hui, c'est notre anniversaire.

Pour changer, un peu de légèreté et de finesse dans ce monde de bruts ! Foin de ces lendemains qui déchantent, des ressources qui s'étiolent, de l'atmosphère qui nous fait la gueule. Un peu d'épicurisme que diable : nous avons décidé d'inaugurer une nouvelle catégorie de billets, les bonnes petites recettes des Aerobar Cooks.

Pour notre filet de poisson aux girolles, ce qui est important c'est d'avoir de belles girolles, à peu près autant que de poisson !

Lavez plusieurs fois les girolles à l'eau vinaigrée, essorez-les et faites-les sauter une première fois à feu vif pendant 5 minutes avec un peu d'huile d'olive. Essorez-les. Dans la même poêle, faites sauter deux ou trois gousses d'ail hachées menu dans de l'huile d'olive, puis rajoutez les girolles, salez, poivrez, couvrez et laissez cuire à feu doux pendant 20 minutes. A la fin de la cuisson, parsemez de persil.

Pendant ce temps, faites cuire le poisson au court-bouillon, ainsi que, par exemple, quelques haricots verts qui feront un excellent accompagnement.

Une fois le poisson cuit, recouvrez chaque filet des girolles, arrosez-les chacun d''un trait de vinaigre balsamique et servez aussitôt.

Le plaisir gustatif vous fera peut-être oublier que les stocks de poisson de l'Atlantique s'épuisent et que les girolles viennent de Lituanie...



Partager cet article
Repost0
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 00:00
Le temps du monde fini commence.
Paul Valéry


Contexte à l'horizon 2015

Le scénario décrit ci-dessous n'a probablement pas d'alternative : sauf discontinuité historique majeure (guerre), les tendances qui y sont décrites semblent inexorables. Leur vitesse de réalisation peut néanmoins varier, en fonction d'une part de la rapidité de sortie de la crise actuelle et d'autre part de l'intensification des engagements nationaux en matière de protection de l'environnement et du climat.

Monde
Les pays émergents poursuivent leur croissance économique et démographique, ce qui accroît la pression anthropique sur l'environnement à l'échelle mondiale.

La tension sur les matières premières est revenue de façon durable, principalement sur les minerais et les hydrocarbures. En conséquence, les déchets valorisés deviennent une source non négligeable de matières premières, tandis que l'intérêt renaît pour les ressources minières non conventionnelles (offshore).

Le négoce des matières premières et recyclées s'est mondialisé et financiarisé (futures, options...). En conséquence du renforcement des règlementations et protocoles internationaux de protection de l'environnement, le négoce de droits d'émission et de certificats de réduction d'émission s'est également mondialisé et financiarisé.

Malgré ces efforts, le réchauffement climatique n'est pas stoppé : de nouvelles infrastructures sont nécessaires pour garantir l'approvisionnement en eau des populations, les politiques agricoles et forestières doivent s'adapter à l'évolution du climat, de grands travaux doivent être engagés pour protéger les principaux actifs immobiliers menacés par la montée des eaux.

Se rajoutant aux besoins alimentaires d'une population mondiale toujours croissante, les besoins en matières premières d'origine biologique (biocarburants, chimie verte, bois...) étant en constante augmentation du fait de la raréfaction des ressources minérales, de nouvelles exploitations intensives agricoles et forestières apparaissent partout sur la planète ; les protocoles climatiques poussent par ailleurs à la reforestation.

L'exploitation des ressources offshore revitalise l'industrie parapétrolière., qui voit ses débouchés s'étendre vers les mines sous-marines, les nodules polymétalliques. L'entreposage souterrain de produits dangereux génère également une activité non conventionnelle et significative pour les industrie minière et paraminière.

Europe et Amérique du Nord
En Europe et en Amérique du Nord, la politique environnementale des Etats fait plus appel à des taxes et à des règlements qu'à des financements. Les investisseurs privés restent dynamique en Amérique du Nord et se développent en Asie, dans les pays du Golfe Persique et, plus généralement, et dans les pays grands producteurs de ressources naturelles (Brésil, Russie, Australie, Afrique du Sud...) mais n'hésitent pas hors de leur région, notamment en Europe.

On conçoit et rénove des installations industrielles et urbaines (immeubles de bureaux) de plus en plus respectueuses de l'environnement, ce qui génère une croissance des activités d'études, d'ingénierie, d'audit et de certification (éco-conception) dans le secteur du bâtiment et des procédés industriels. L'éco-conception intègre également les processus de développement des produits de grande consommation, mais sans générer d'activité supplémentaire significative.

La poursuite de la désindustrialisation et le nécessaire démantèlement des installations nucléaires désaffectées, sous le contrôle de plus en plus serré des pouvoirs publics, fait émerger des activités identifiées de déconstruction d'installations industrielles polluantes.

Asie
Les problématiques d'urbanisme atteignent leur paroxysme : il faut alimenter en eau douce une population toujours croissante et assurer la salubrité des mégapoles asiatiques. Ces services vont devoir se structurer par nécessité et feront appel, dans un premier temps, au savoir-faire occidental.

Conséquences sur les métiers de l'ingénieur en Europe

A. Un début de carrière chez un des leaders mondiaux de l'Eau et des Déchets offrira de nombreuses possibilités :
1. la voie royale pour une carrière de cadre dirigeant restera la filière de l'exploitation (direction d'unités opérationnelles)
2. une carrière plus technique dans l'ingénierie, avec une éventuelle seconde partie de carrière dans les métiers d'influence, restera également envisageable
3. après une première expérience réussie dans ces entreprises, il sera également possible d'envisager des carrières entrepreneuriales :
a. dans le génie des procédés de traitement des ressources et des déchets
b. dans les métiers du financement de projets

B. Les sociétés d'études et de conseil spécialisées dans l'environnement, notamment en audit, certification, assistance à l'éco-conception/éco-rénovation des bâtiments, embaucheront de nombreux ingénieurs débutants, mais les carrières internes seront rares : après quelques années d'expérience, beaucoup les quitteront pour changer complètement de carrière, tandis que certains créeront/rejoindront une activité de services dans une logique entrepreneurial.

C. En amont de ces problématiques d'éco-conception, les grands groupes de BTP et de matériaux souhaiteront pouvoir s'appuyer sur des équipes de recherche appliquée pour l'innovation avancée en matière de matériaux, d'architecture et d'intégration de systèmes.

D. Des activités autonomes de négoce (trading) des ressources naturelles, des déchets et des polluants poursuivront leur développements aussi bien chez les leaders de l'Eau et des Déchets que dans le secteur de la banque d'investissement, de la mine ou de l'industrie lourde (acier, aluminium, papier...).

E. Dans les groupes de BTP, la montée en puissance des activités de démantèlement industriel fournira un point d'entrée original à qui voudra faire carrière dans cette industrie.

F. Pour sécuriser leur approvisionnement et/ou pour améliorer leur bilan carbone, de nombreux groupes industriels investiront en amont dans le développement d'actifs agricoles/sylvicoles. Après quelques années d'expérience réussie, certains pourront choisir de devenir entrepreneurs dans la valorisation d'actifs terriens.

G. l'évaluation et la prévention des risques naturels prenant de l'importance, quelques carrières intéressantes seront possibles soit dans le monde de l'assurance, soit en tant qu'indépendant (conseil).

H. Le développement du secteur minier non conventionnel offrira des carrières d'ingénieurs grands projets, pouvant en milieu de carrière donner lieu à un projet entrepreneurial en rapport avec des procédés/équipements innovants.

X. Dans les grands groupes, quel que soit le secteur d'activité, le poste de Directeur de l'Environnement restera une étape dans la carrière d'un cadre dirigeant.

Comment une Ecole d'ingénieur peut-elle former au mieux ces profils ?

- A : beaucoup plus de droit (environnement, travail, marchés publics), des bases de financement de projets
- B : une sous-option dédiée à l'efficacité énergétique et environnemental des bâtiments et installations industrielles - une formation à coupler avec une chaire d'éco-conception qui adressera les besoins C - et qui pourrait également donner les bases en matière de démantèlement d'installations (besoin E) et d'exploitation d'actifs agricoles/sylvicoles (besoin F)
- H : une sous-option mêlant le management de projet, la géologie, le génie chimique, l'ingénierie en milieux naturels extrêmes... (similitude avec la défunte option Océan qui adressait les besoins de l'offshore pétrolier).
- D : une sous-option dédiée au trading, très axée économie/finance
- Les besoins G et X ne concernent pas des ingénieurs débutants, mais des ingénieurs expérimentés : si l'Ecole souhaite adresser ces besoins, il se fera plutôt par un cursus original type MBA INSEAD, où le professionnel est mis en relation, pendant une période relativement courte et intense, avec de nombreuses personnalités scientifiques et économiques et intègre en même temps un réseau de premier plan formés de ses camarades de promotion et des alumni de ce cursus.
- les opportunités entrepreneuriales étant nombreuses mais ne survenant qu'en cours de carrière, l'enseignement correspondant relève plutôt de la formation continue.





Partager cet article
Repost0