Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 13:24
Est-ce l'effet de Copenhague ? Ou bien la rechute du banquisomètre, qui témoigne d'un démarrage brutal de la fonte annuelle ?


Toujours est-il que le prix spot du carbone a inversé sa pente et progresse régulièrement depuis un mois : il est désormais proche des 12 € la tonne. Les Bourses rebondissent également depuis la semaine dernière, mais sans pour autant arriver à retrouver les niveaux de début d'année.

A noter dans la blogosphère, un intéressant article (en anglais) signalé par les Accidental Hunt Brothers qui affirment que les CDS sont des armes létales. Les CDS sont des contrats financiers de protection, entre acheteurs et vendeurs. L'acheteur de protection verse une prime ex ante annuelle calculée sur le montant notionnel de l'actif (souvent dit de référence ou sous-jacent), au vendeur de protection qui promet de compenser ex-post les pertes de l'actif de référence en cas d'événement de crédit précisé dans le contrat. C'est donc, sur le plan des flux financiers, comme un contrat d'assurance.
[...] Ces véhicules se sont transformés en moyen de lancer de monstrueuses attaques ciblées contre certaines entreprises ; l'acheteur [des CDS] prend un risque limité et un espoir de gain virtuellement illimité.
C'est exactement comme si j'achetais une assurance-incendie sur votre maison, et qu'en plus je puisse décider de son montant, même si celui-ci dépasse la valeur de la maison.
Ne seriez-vous pas nerveux si j'achetais 10 millions de dollars en "assurance-incendie" de votre bungalow et que je commençais ensuite à empiler des jerrycans  dans votre allée ?
Parmi les victimes de ces pratiques, il y a eu Lehman Brothers, puis les constructeurs automobiles, et maintenant même General Electric.
Partager cet article
Repost0
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 10:41

Par rapport à la semaine dernière, seul le CAComètre a décroché. On constate un léger mieux sur le Kyotomètre et le banquisomètre, tandis que le dollaromètre et le barilomètre restent stables.
Partager cet article
Repost0
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 07:20
Tandis que les marchés actions baissent, les matières premières connaissent un frémissement depuis la semaine dernière : celui du CO2 est bien modeste, mais celui du pétrole est plus marqué : exprimé en minutes de travail, c'est son plus haut depuis le début de l'année.


L'économie est en situation avérée de choc.

Côté climat, le NSIDC a réussi à changer de satellite pour ses mesures d'étendue de la banquise arctique, aussi avons-nous rétabli l'ancienne façon de calculer l'indicateur du banquisomètre, à surveiller de près dans le mois qui vient : nous sommes au "pic" annuel de surface.
Partager cet article
Repost0
21 février 2009 6 21 /02 /février /2009 07:00
Partager cet article
Repost0
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 08:05
jLe National Sea and Ice Data Center (NSIDC) vient de reconnaître officiellement que le satellite militaire dont il utilise les données pour mesurer quotidiennement la surface de la banquise connaît des problèmes de capteur, et ce depuis janvier.



Ce sont ces problèmes qui nous avaient faussement fait annoncer le retour du printemps en Arctique.

Par conséquent, notre banquisomètre va cesser d'être actualisé, le temps que le NSIDC trouve une parade. Il nous reste les données de Cryosphere Today, qui proviendraient du NOAA et seraient donc plus fiables. A moins que le NOAA ne se fournisse auprès du NSIDC...


Partager cet article
Repost0
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 10:06
Ben oui, tout continue à descendre...



La banquise arctique est loin d'être au sommet de sa forme, elle se contente d'être au sommet du globe et c'est déjà pas si mal.

La tonne de CO2 a perdu presque la moitié de sa valeur depuis le début de l'année.

Et si la Bourse se maintient à 3000 points, on voit sur certains blogs d'inquiétants catastrophistes attirer l'attention sur l'arrivée d'une deuxième vague subprime... Cyber-psychose ? Peut-être, mais cela expliquerait mieux l'inquiétant pessimisme de nombreux acteurs économiques, qui persistent dans leur incapacité à prévoir la suite des événements.
Partager cet article
Repost0
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 17:53

Encore un nouvel indicateur depuis la semaine dernière : le dollaromètre, qui donne tout simplement la valeur du dollar en milligrammes d'or 24 carats - c'est tout simplement l'inverse du cours de l'or, converti au système métrique.


La valeur maximale affichée sur le cadran - 100 milligrammes - correspond à la valeur du billet vert en l'an 2000. Dans un référentiel aurifère, le dollar s'est donc déjà bien déprécié : il ne vaut plus qu'un tiers de sa valeur d'il y a presque dix ans.

Sinon, cette semaine, nous avons franchi à la baisse le seuil psychologique des 10 € la tonne de CO2. En extrapolant le cours du carbone depuis juillet dernier, on peut prédire une valeur nulle le 17 juin 2009, ce qui confirme notre analyse graphique.

En vue d'ensemble, on constate que cela s'effritte de partout : du CAC40 au pétrole, en passant par la banquise arctique - dont la surface décroît en valeur absolue depuis quelques jours, alors que, pour changer, il neige sur Paris à l'heure où nous écrivons ces lignes - tout fond, tout disparaît, tout se rétrécit comme peau de chagrin. Nous sommes entrés dans une phase globale de destruction de valeur.
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 17:02

Nouveauté depuis la semaine dernière : l'indicateur synthétique CFNAI (en version mensuelle) apparaît tout en bas, entre celui du CAC40 à gauche et celui du pétrole à droite. L'aiguille a replongé pour la deuxième fois en trois mois sous le seuil des -3, seuil qui n'avait plus été franchi depuis le printemps 1980.
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 07:00
Définitivement dans les chaussettes, l'indicateur synthétique de la Fed de Chicago.

Certes, il y a un léger mieux par rapport au mois dernier, mais nous restons sous les -2, par le fait des indicateurs relatifs à l'emploi américain. Vu les annonces de suppressions d'emploi du jour (GM, Caterpillar, Home Depot), les choses n'ont pas vraiment de raison de s'améliorer d'ici le mois prochain.

Prendre du recul fait revenir l'optimisme : nous sommes toujours aux mêmes niveaux qu'en 1983, et au-dessus de ceux atteints lors du premier choc pétrolier (creux à -4).

Quant à 1929, nous en sommes très loin.

Rendez-vous le 24 février pour la mise à jour.
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 07:00
Depuis la semaine dernière, cela bouge à nouveau !


La tonne de CO2 continue sa descente inexorable aux enfers de la gratuité. De même, la livre sterling se rapproche à nouveau de la parité avec l'euro, sous l'effet d'une importante spéculation.

Et surtout, le pétrole remonte d'un coup, tandis que les indices boursiers s'effondrent, entraînés par les banques : serait-ce le signe du retour des investisseurs sur le marché des matières premières, hypothèse de notre scénario Bing-Bong ?

Peut-être que les sommités qui vont bientôt aller se réconforter dans les hôtels cossus de Davos nous confirmeront cela ? Jerome a Paris n'y croit pas plus que nous : invité par CNN à formuler une question à poser au World Economic Forum, il propose tout simplement :
Pourquoi continuons-nous à écouter les gens dont les paroles et les idées nous ont précipités dans la crise actuelle ?
Partager cet article
Repost0