Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 09:47
On s'en doutait, mais les chiffres officiels de la NOAA le confirment.

Probablement du fait de par le ralentissement mondial de l'activité, la concentration atmosphérique mondiale en CO2, tant mensuelle qu'en moyenne annuelle, a baissé en octobre dernier.

Un point ne fait pas une tendance : le phénomène avait d'ailleurs déjà eu lieu en septembre 2006, à l'heure où les subprime n'étaient connus que des initiés.

Il nous faudra donc attendre encore au moins deux mois pour confirmer l'impact du climat des affaires sur le climat de la Terre.
Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 07:00
La banquise arctique poursuit sa reconstitution accélérée : admirez sa taille ici.

Ne marchez pas trop dessus, elle reste fragile...
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 07:00
The Big Freeze fut un des surnoms de la crise interbancaire qui vient de s'achever - la crise financière, elle, est loin d'être terminée.

Mais, comme le chantait Michel Berger :
[...] dans le paradis blanc
Où les nuits sont si longues qu'on en oublie le temps
... c'est-à-dire en Arctique, c'est aussi l'époque de la grande prise en glace.

L'anomalie de surface de la banquise est en train de se résorber avec quinze jours d'avance sur l'année dernière. On nous prévoit d'ailleurs un hiver plus froid que la moyenne, au moins jusqu'en février.
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 09:00
Notre banquisomètre ci-contre l'avait déjà annoncé hier : l'anomalie d'étendue de la banquise arctique poursuit sa progression. Ce n'est pas parce que le minimum d'étendue a été atteint et que la glace recommence à se former que le sujet n'existe plus, bien au contraire.
La semaine dernière, l'Arctique a également fourni un sujet à The Independent : des quantités gigantesques de méthane seraient en train de remonter des fonds sous-marins, un peu comme dans le roman Abysses. Plutôt que lire l'article lui-même, on vous recommande de jeter un oeil aux commentaires de Meteor.

Ce méthane qui se dégage aurait-il un rapport avec la dislocation de la banquise ? Il nous faudra attendre quelques publications scientifiques pour en savoir plus.

Mais clairement, il se passe "quelque chose" en Arctique depuis deux ans.
Partager cet article
Repost0
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 08:00
Il ne s'agit pas de la situation financière mondiale, pour laquelle il est malheureusement trop tôt pour répondre avec certitude, mais de l'étendue de la banquise arctique, qui a atteint officiellement son minimum annuel selon le NSIDC.

Par rapport à sa valeur moyenne sur les vingt dernières années du XXème siècle, l'anomalie de 2 Mm² est incontestable : on passe largement à l'aise, à l'Est comme à l'Ouest, sans avoir à briser la glace, mais il faut toujours se méfier des icebergs ! Voilà pourquoi on est encore loin de voir des cargos ordinaires passer par ces voies septentrionales.

Par contre, nul doute que les bateaux spécialisés en prospection pétrolière et gazière en ont largement profité pour cartographier et sonder toujours plus précisément l'énorme potentiel en hydrocarbures de la région...

Plus sûrement que les rétroactions climatiques comme la modification de l'albédo, le développement inéluctable de l'activité pétrolière et gazière offshore par des Etats parfois peu scrupuleux en matière d'environnement ne pourra qu'accélérer la disparition de la banquise, entre le trafic des navires-usines et les pollutions inévitables de l'eau de mer.




Partager cet article
Repost0
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 21:58
Tandis que le baril de pétrole semble effectuer un arrondi parfait avant un éventuel atterrissage sur la piste des 100 dollars, les mesures de The Cryosphere Today (TCT) montrent, pour la journée de vendredi 12 dernier, des chiffres qui tombent étonnamment ronds :
  • - la moyenne de référence (1979-2000) de la surface de la banquise arctique est égale à 5 Mm², à 0,2% près
  • - la valeur réelle de cette surface est égale à 3 Mm², à 0,01% près
  • - la surface de la banquise antarctique est, quant à elle, égale à 15 Mm², à 0,01% près !
  • - cette valeur réelle étant égale à la moyenne de référence, l'anomalie antarctique est égale à 0 Mm², à quelques centaines de km² près...

Pur hasard bien évidemment, la glaciologie n'est pas une science dérivée de la numérologie chère aux magazines féminins.

Et si on va maintenant voir les données du National Sea Ice Data Center (NSIDC), on voit que la surface de la banquise arctique y est estimée à 4,5 Mm², soit une valeur est supérieure de 50% à celle de TCT.

Alors, qui croire ?

Tout simplement, ce n'est pas la mêmc hose qui est mesurée : le NSIDC mesure l'étendue (extent) de la glace de mer, tandis que TCT en mesure la surface (area). Comme nous l'a expliqué Frédéric Bruls :
L'extent est une surface couverte d'au moins 15% de glace, tandis que l'aera mesure la concentration réelle de cette surface. Si 2.000.000 km carrés couverts à 20% de glace, cela donne 2.000.000 km² d'extent et seulement 0.2*2.000.000 km carrés, soit 400.000 km² d'aera. Nonobstant ce fait, les calculs d'area sont davantage sujets à révision que l'extent, plus facile à mesurer, et peuvent connaître d'importantes fluctuations.

De ce fait, nous avons décidé de régler désormais notre banquisomètre sur les données du NSIDC, ce qui lui a fait faire un saut de -0,3 Mm² d'un coup ! La valeur minimale historique a également été recalée à -3,3 Mm² (valeur atteinte au mois d'octobre 2007). La courbe ci-contre montre l'évolution de l'anomalie arctique sur les mois d'été de 2007 et de 2008.

En tout cas, ces jours-ci, les indicateurs que nous scrutons semblent tous chercher à s'arrondir. Si le baril revient au prix de 100 dollars, cela fera...70 euro. Encore un chiffre rond.

Cela fait décidément trop de coïncidences. Il y a forcément un complot derrière tout cela !


Partager cet article
Repost0
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 10:37
Ca y est !
Le National Snow & Ice Data Center a confirmé la médaille d'argent de la fonte de banquise arctique, et laisse toujours planer le doute sur une éventuelle médaille d'or, comme nous l'avions signalé la semaine dernière.
Partager cet article
Repost0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 22:21
Avec la commémoration lourdingue de Mai 68, ce slogan nous semble tout trouvé pour ce que nous concocte le bon vieil Océan Atlantique Nord...

La dernière carte de la NOAA montrant les anomalies de température de surface de la mer nous montre en effet un océan bien chaud au large de nos côtes !


Le rouge profond qui caractérise la Mer du Nord correspond à une température de surface de 5°C supérieure à la normale : on va bientôt voir les plongeurs d'Acapulco sauter depuis les plateformes pétrolières de Shell ou de BP...

... Et ce d'autant plus que le Golfe du Mexique n'est pas extraordinairement chaud pour le moment. Il va falloir attendre un peu avant de déclencher l'alerte à l'ouragan de catégorie 5.

Pour en revenir à l'Europe (et même à l'Afrique du Nord), les vents d'Ouest dominants ne nous apporteront pas vraiment la fraîcheur vu comme ils vont se radoucir au contact de l'Océan.

Et la banquise polaire risque de battre un nouveau record de fonte... Voilà une pierre de plus dans le jardin en trompe-l'oeil de ceux qui nous annoncent à grand fracas et apparemment à tort un prochain refroidissement global.
Partager cet article
Repost0
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 20:56
Honnêtement, cette carte de vigilance météo, elle ne vous rappelle pas quelq'un ?
Partager cet article
Repost0