Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 07:00

http://nsa15.casimages.com/img/2010/04/17/100417121601475196.jpg

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 07:00
La couverture médiatique bat désormais son plein pour la tapageuse conférence de Copenhague, dite COP 15 par les initiés.

Il s'en trouve encore beaucoup à s'interroger, souvent avec des airs se voulant plein de sous-entendus, sur ce qui émergera de cet événement. Pourtant, la réponse est immédiate : rien. Un peu de pragmatisme dans ce monde d'intellectuels de la géopolitique durable et du parrainage publicitaire dérisoirement douteux conduit en effet assez rapidement à cette conclusion.

Il suffit d'abord de regarder où se sont tenues les quinze conférences plénières (Conferences Of the Parties ou COPs) de ce processus de négociation initié en 1995 à Berlin :

 

Comme le montre cette récapitulation géographique, le processus est très européen - la moitié des COP y ont eu lieu, surtout les premières - et ne s'est jamais tenu dans un pays "carboniquement majeur" comme les Etats-Unis, la Chine ou la Russie. Ce n'est pas la meilleure façon de les asseoir à la table des négociations !

Après l'espace, le temps.

L'enjeu de COP 15, c'est de définir une suite au protocole de Kyoto - qui fut défini dès COP 3 d'ailleurs, on peut se demander ce qui est concrètement sorti des COP 4 à 14. Or ce protocole dure jusqu'à la fin 2012, c'est-à-dire dans très longtemps du point de vue d'un décideur politique. Tout bon négociateur vous le confirmera : on ne signe pas d'engagement contraignant avec 3 ans d'avance sur le calendrier.

La crise financière de 2008 a montré qu'en plus, les décideurs actuels adorent attendre que la situation soit imminente pour agir. Cela faisait plusieurs années que le risque bancaire systémique était un secret de Polichinelle, mais on a attendu que la crise du crédit devienne aigüe pour décider d'agir à l'échelle internationale.

Voilà pourquoi ce n'est pas COP 15 mais, plus vraisemblablement, COP 18 qui rentrera dans l'Histoire. Et à la condition de trouver un lieu consensuel. Suggérons l'Afrique, lieu où converge à nouveau toutes les convoitises, par exemple en plein milieu du Sahara, histoire de placer les négociateurs dans un contexte stimulant : chaleur et sécheresse...

 


* beaucoup de COP pour rien

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 07:00
Cette année, l'anomalie arctique n'a pas cherché à battre le record absolu de 2007, mais semble chercher à atteindre un record d'inter-saison pour la Toussaint.
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 07:00
Il y a quatre ans, le pétrole passait la barre des 70 dollars pour la première fois depuis vingt ans, et toute la presse titrait à la fin du pétrole bon marché, avec interviews exclusives du pape de l'ASPO sur le pic pétrolier.

Aujourd'hui, un tel prix n'effraie plus personne, et le baril reste (donc ?) accroché à cette valeur depuis plusieurs mois.

De même, on a fait tout un pataquès de la fonte accélérée de la banquise arctique il y a deux ans. Comme cette année encore, la calotte n'a pas réussi à battre le record de 2007, on s'en est désintéressé.

Pourtant, là encore, ce n'est pas parce que l'anomalie a disparu, mais bien parce qu'elle fait désormais partie de notre paysage.

.
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 21:12

Hé oui, il y a un commencement de ralentissement de l'augmentation du taux de carbone dans l'atmosphère... Serait-ce l'effet de la crise économique ?

A Noël, on sera fixés.
Partager cet article
Repost0
18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 07:54
Le minimum de surface de la banquise arctique semble avoir été atteint la semaine dernière : les mesures du NSIDC montrent une nette reprise, avec quelques jours d'avance sur la date attendue.

En valeur relative, l'anomalie représente 24% de la surface résiduelle : c'est important mais pas inédit, on revient dans les valeurs constatées dans la première moitié des années 2000.
Partager cet article
Repost0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 09:10
Sur base des données provisoires de Meteor, voici la rétrospective décennale actualisée de l'anomalie de température mondiale.
L'anomalie de température va-t-elle, d'ici fin 2010, briser le plafond de verre qui semble établi un peu au-dessus des +0,6°C et qui a beaucoup servi, ces derniers temps, au carré des derniers sceptiques ? Nous ne prendrions pas le pari... Serait-ce l'arrivée sur le Véritable Plateau Ondulé Climatique (VPOC) ?

Ceux qui aujourd'hui hurlent à "l'urgence du péril climatique" finissent par desservir la question : réchauffement anthropique il y a, mais il est lent et risque même de l'être encore plus que prévu. Si la tendance linéaire peut être prolongée, nous serons à +2,5°C en 2100, ce qui ne sera pas forcément anodin, mais pas non plus catastrophique.
Partager cet article
Repost0
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 07:00
La banquise arctique est sans doute proche de son maximum annuel. C'est un peu mieux que l'année dernière, mais il n'y a pas de quoi pavoiser pour autant, nous rappelle le NSIDC :


Le truc qui nous dérange en ce moment, c'est le caractère étonnamment régulier de cette décroissance : la droite paraît effectivement la meilleure courbe de tendance. Or la banquise est une surface : une décroissance en racine carrée nous aurait paru plus logique.

Et vu les phénomènes complexes et chaotiques qui régissent le climat là-haut, on se serait même attendu à une décroissance globalement imprévisible. Une tendance remarquablement linéaire, c'est trop beau pour être vrai ?
Partager cet article
Repost0
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 07:00
Non non, pas le prix du pétrole, rassurez-vous.

Alors que certains nous prédisent déjà que la crise économique va résoudre le problème des émissions de gaz carbonique, du fait de la brutale réduction d'activité industrielle, on s'aperçoit qu'il n'en est rien : nous venons de battre un nouveau record de concentration atmosphérique : près de 387 ppm mesurés en janvier 2009 (courbe rouge).

On n'avait pas vu cela depuis un million d'années au moins.

Vous noterez que la moyenne annuelle (courbe noire) semble s'emballer

Les mesures de température moyenne globale ne sont pas là pour nous rassurer : janvier 2009 a été plus chaud que janvier 2008, même si du point de vue européen nous avons eu l'impression de vivre un vrai hiver et non un pré-printemps.

Chaud devant !
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 07:00
Une zoulie animation dégottée sur RealClimate:qui montre la répartition spatiale des variations de température moyenne entre 1994-2003 et 2004-2008.

On comprend mieux pourquoi cela fond tant, l'été, là-haut. Reste que l'article de RealClimate explique qu'il faut être prudent avec les mesures de température arctiques : les moyens de mesure directe y restent assez limités.

La dominante verte confirme l'impression générale de l'homme de la rue : depuis la canicule de 2003, on a plutôt eu l'impression que le temps n'était pas spécialement plus chaud qu'avant, voire parfois plus pourri.

Mais une moyenne sur 4 ans ne fait pas un climat, stricto sensu. Nous sommes là dans le domaine intermédiaire - assez peu exploré pour l'instant - entre la météorologie saisonnière et la vraie climatologie.
Partager cet article
Repost0