Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 07:00

Nombreux sont ceux qui prédisent l'effondrement de l'économie occidentale, soit parce qu'elle est trop endettée (monétaro-piquistes), soit parce qu'elle ne saura résister au renchérissement des ressources naturelles (pur piquistes).

Pourtant, certains indices pourraient laisser penser que le futur de la nouvelle hyper-puissance OCDE est en train de s'écrire sous nos yeux. Par exemple dans un article récent du Monde :

A Paris, acheter un logement devient quasi impossible

Avec un prix moyen du mètre carré frôlant les 7 000 euros, et trois arrondissements où il dépasse 9 000 euros, Paris est une ville désormais inaccessible à ceux qui n'ont que leur salaire pour vivre.

On pourrait en effet alimenter la croissance mondiale pendant plusieurs décennies, voire plusieurs siècles, en remplaçant le moteur industriel, alimenté aux fossiles, par un moteur immobilier, alimenté par une spéculation organisée. Il suffirait, comme dans Paris et d'autres grandes villes, savoir gérer la pénurie d'habitations, travailler l'urbanisme dans le sens qui fait monter le prix au m², savoir raser les quartiers louches au bon moment pour les réhabiliter de façon spectaculaire.

Sur ce plan, l'Europe et le Japon dispose d'un savoir-faire plus que millénaire en matière d'embellissement et de densification des villes : sauf à de rares endroits, les Américains ne savent que construire à neuf puis laisser pourrir. Il suffit de jouer une heure ou deux à Sim City pour s'en convaincre. Mais nous n'avons qu'un peu d'avance, si le vent tourne au développement immobilier durable, la compétition deviendra vite féroce et mondiale : les jeunes générations ont de moins en moins le sens du terroir, partir à plusieurs milliers de kilomètres ne les dérangera pas plus que ça. Du moment qu'ils conservent leur adresse e-mail et leur numéro de GSM...

Et il n'est pas si lointain, le jour où les statisticiens internationaux remplaceront le PIB par la valeur du patrimoine immobilier d'une nation pour juger de sa puissance financière ; un tel changement d'indicateur ira de plus dans le bon sens, puisqu'on passe à une mesure de flux à une mesure de stock, plus représentative de la richesse. Et les environnementalistes comme les anti-nucléaires seront ravis : hors de question de laisser des zones polluées et encore plus des centrales nucléaires dans le paysage - quoiqu'on doit pouvoir enterrer ces dernières...

 

suburbia-road.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

energy_isere 01/10/2010 20:52



Et bien les Irandais sont pas trop d' accord avec vous.


Avec la folie immobiliére qui à précipité la chute de la banque Anglo irish Bank, ils vont pleurer financiérement pour les 10 ans à venir.


Lire http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/10/01/en-irlande-un-secteur-bancaire-en-plein-marasme-apres-des-annees-d-exces_1419025_3234.html


 



Aerobar Films 01/10/2010 23:27



il faut savoir spéculer sans faire de bulles, contrairement au pape.



Cad 30/09/2010 19:08



Hé, la croissance basée sur l'immobilier, y'a que ça de vrai, ça au moins c'est du solide, les Espagnols ne vous diront probablement pas le contraire..!


J'ai quand même l'impression que cette flambée immobilière parisienne (que l'on retrouve à des degrés moindre dans la plupart de nos grandes villes) ressemble fichtrement à une
nouvelle grosse bulle. A moins de rentabiliser tout cela par une hausse des loyers qui approchent pourtant déjà des seuils intenables pour la majorité des salariés. J'ai une très
belle résidence en face de chez moi, construite début 2008, 80 appartements de 60 m² aux loyers proches de ceux d'une maisonnette de campagne, dont plus de 60 n'ont jamais vu un locataire.
Une belle opération pour les propriétaires pigeons qui ont investi la dedans ("Allez-y mon bon monsieur, c'est défiscalisé !").



phyvette 29/09/2010 23:58



Beaux exemples d'économies immobilières aux USA, en Espagne, en Irlande, à Dubaï, et prochainement sur vos écrans une superproduction Chinoise.


 


Non, non, nous ne vous suivrons pas sur ce chantier.



phyvette 29/09/2010 15:06



Nous considérerons que c'est du troisième degré. Si ce blog se départi de sa légendaire dénonciation des bulles spéculatives pour en faire l'apologie, nous ne sommes plus très loin de
l'effondrement sociétal systémique.



Aerobar Films 29/09/2010 21:55



C'est en explorant tous les chemins possibles, et pas seulement ceux qui paraissent attrayants (terraplatisme) ou sombres (piquisme), qu'on peut espérer avoir une idée de ce que sera peut-être le
futur.


Tant que les liquidités n'auront pas disparu (et il faudrait de sacrées guerres pour cela), l'immobilier se portera comme un charme et peut parfaitement prendre le relais d'un secteur industriel
moribond. Quand les usines disparaissent, seuls les chantiers de BTP peuvent encore donner du travail à une légion de travailleurs faiblement qualifiés.