Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 23:11

New-Yorker-2015.01.19.jpgLe New Yorker consacre une part importante de son édition en ligne à l'événement, et même sa prochaine une.

Là aussi, on affiche son inquiétude sur ce que pourrait bientôt devenir la France :

These attacks remind us how quickly a country, even one as outwardly civil as France, can lose its bearings - Ces attaques nous rappellent à quelle vitesse un pays, même un apparemment aussi civil que la France, peut perdre le Nord.

La journaliste chargée de couvrir l'événement est presque plus effrayée par la fusillade de vendredi dans le supermarché casher de la porte de Vincennes, qui entre pour elle en résonance avec d'autres pages encore plus sombres de l'Histoire de France. Etablir le parallèle avec l'affaire Dreyfus et peut-être même le Vel'd'Hiv' est peut-être un glissement un peu exagéré, excusable par l'écriture sous le coup de l'émotion, mais après le passage d'un cygne noir, il n'y a plus de chemin majoritaire : tous les scénarios deviennent quasiment équiprobables.

On ne peut sinon que féliciter l'efficacité des forces de l'ordre pour avoir aussi rapidement identifié les assassins, mais ne nous leurrons pas : les dispositifs sécuritaires implémentés depuis de nombreuses années dans Paris et dans les autres grandes villes n'y sont certainement pas pour rien. Les discrètes caméras éparpillées dans Paris identifient en permanence nos visages et nous suivent sans doute à la trace.

http://img.over-blog.com/169x200/1/15/80/34/avatars-et-titres/sad-charlie.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> "disparaître dans la nature" <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> C'est une allusion directe à la nouvelle d'Isaac Asimov ou une trouvaille supplémentaire de votre cerveau génial ?<br />
Répondre
A
<br /> <br /> J'avais bien aimé cette série de nouvelles du Maître Isaac et c'est un peu à ça que je pensais, même si je ne me souvenais plus de la nouvelle.<br /> <br /> <br /> <br />
E
<br /> "On ne peut sinon que féliciter l'efficacité des forces de l'ordre pour avoir<br /> aussi rapidement identifié les assassins"<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> C'est ce que je pensais aussi, jusqu'à lire que l'un des frères Kouachi avait<br /> laissé sa carte d'identité dans le premier véhicule abandonné. J'ai eu beaucoup de mal à croire à cette information (et pourquoi pas prendre aussi sa carte Vitale quand on part assassiner des<br /> gens ?), mais force est de constater que ledit véhicule n'a pas été brûlé par les deux hommes (tout téléspectateur sait que c'est une erreur de débutant), donc c'est peut-être vrai. Je suppose<br /> que la présence de cette carte d'identité a rendu les choses plus faciles.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> En ce qui me concerne, je crains que les forces de l'ordre, mais surtout ceux qui<br /> les commandent, n'aient pas été exemplaires<br /> dans cette affaire.<br />
Répondre
A
<br /> <br /> J'ai également appris cette information extraordinaire après coup, preuve que nous n'avons pas affaire à des terroristes sur le modèle d'Action Directe ou de la Fraction Armée Rouge, composée de<br /> tueurs blancs sous tous rapports et issus pour la plupart des classes moyennes et supérieures de la société. Là, il s'agit de bras et de jambes - le cerveau est ailleurs, quelque part en Syrie ou<br /> au Yemen ? - qu'un endoctrinement militaire a réussi à convertir en machines à tuer. Une fois qu'il s'agit d'organiser sa fuite, malgré sans doute de décennies de formation en e-learning offertes<br /> par les séries TV, ces machines sont aussi désemparées qu'une Google Car à qui on demanderait de "disparaître dans la nature" (erreur 404 ???).<br /> <br /> <br /> <br />