Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 07:00
On avait prédit, il y a un an, qu'une centrale nucléaire surgénératrice (type Super-Phénix) devrait démarrer d'ici dix ans en Chine. Voilà que les faits semblent confirmer cette vision, à l'époque uniquement fondée sur le raisonnement.
SHANGHAI - La Chine va commencer à construire en 2012-13 son premier réacteur nucléaire de grande puissance de quatrième génération fondé sur une technologie chinoise, selon un ingénieur en chef impliqué dans le développement du système.

Le Réacteur Expérimental à Neutrons Rapides aura une puissance de 800 Mégawatts ; il devrait être mis sur le réseau en 2020, selon Xu Mi, ingénieur en chef au Département des Réacteurs Rapides de l’Institut de l’Energie Atomique.

Le projet montre comment la Chine essaie d’être leader dans le développement des technologies nucléaires alors qu’elle prévoit une croissance massive de son parc de réacteurs nucléaires civils. La technologie de quatrième génération représente une amélioration par rapport aux modèles actuellement mis en œuvre, en termes de coût, d'efficacité énergétique et de sûreté.
Il s'agit probablement d'une évolution de la filière sodium sovétique qui fonctionne encore aujourd'hui, dans l'indifférence générale, à Beloyarsk.

La centrale de l'Empire du Milieu sera construite sur la côte, dans le district de Sanmen (三门), région parfaitement inconnue aujourd'hui mais qui pourrait dépasser un jour, en termes de popularité, la minuscule bourgade iséroise de Creys-Malville. On notera au passage le silence assourdissant des ONG anti-nucléaires occidentales face aux déclarations fermes des autorités chinoises :
En mai dernier, le Chef de l’Administration de l'énergie de Chine, Zhang Guobao, a déclaré que la Chine, dans le cadre des plans à long terme, devrait avoir plus de 100 réacteurs dans 20 ans, correspondant au niveau actuel des Etats-Unis.
Peut-être justement parce qu'elles sont fermes comme des portes de prison ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans C'est les Watts
commenter cet article

commentaires

energy_isere 09/12/2009 14:15


Aerobar dit "La seule question que se posent aujourd'hui les grands énergéticiens, qu'ils soient du monde du pétrole ou de celui de l'électricité, c'est : "à quelle vitesse et jusqu'où peut-on
monter les prix ?"
"

Le gouvernement Français à clairement exprimé à l' ancien président de EDF P.Gadonneix qu ' il n' était pas envisageable d'étudier une augmentation des tarifs de 20% comme il l' avait demandé.
Il s' est fait remplacé vite fait. (Proglio maintenant)


Aerobar Films 09/12/2009 14:25


Hé oui, Gadonneix a voulu aller un peu trop vite... Mais on ne vire pas un président juste à cause d'une telle déclaration, c'est plutôt la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, voire un coup
tactique de Gadonneix pour se faire virer avec pertes et fracas.

Regarde ta facture dans trois ans et tu verras si Gadonneix avait tellement tort !

Et pour les pétroliers, cette question de "jusqu'où et à quele vitesse faire monter le pétrole" est devenu un sujet banal que la spéculation de 2008 a eu le grand mérite de défricher.


Vladimir Vodarevski 05/11/2009 10:25


Si je me souviens bien, et si j'ai tout compris aussi, ce n'est pas la partie nucléaire qui a entraîné la fermeture de superphénix. Mais les craintes vis-à-vis du sodium.
Le nucléaire inspire effectivement des réactions très vives. Mais, y-a-t-il globalement un débat raisonné sur l'énergie et l'écologie?
Par exemple, on a longtemps fait la promotion des éoliennes, et on commence timidement à s'inquiéter de leur caractère écologique. Planter des éoliennes disséminées sur tout le territoire, qui
fonctionnent par intermittence, ne semble pas la solution. On commence à le dire. De plus, on commence seulement à penser à des éoliennes qui accumulent aussi l'énergie, pour lisser les périodes
plus ou moins venteuse. Il serait temps.
Il y a aussi différentes conception de l'écologie. Est-ce que cela signifie conserver un cadre naturel inchangé, ou est-ce que cela signifie assurer de bonnes conditions de vie à l'être humain, en
utilisant la technologie pour cultiver de manière moins polluante, ou créer des énergie renouvelable. Des OGM pour créer de nouvelles sortes d'éthanol, par exemple. La encore, le débat devient vite
"religieux".
C'est là le défi de notre époque, et pas seulement pour l'écologie: savoir mener de vrais débats, sortir de la virulence et de la communication.


AbsolumentFabuleux 04/11/2009 22:44


Il y en a qui s'énervent vite quand même. Peut être car l'antinucléaire est aussi une religion et que des religions opposées se confrontent toujours dans la violence ?
La surgénération n'est de toute façon pas la solution miracle car elle revient en fait à augmenter la quantité de combustible nucléaire utilisable par fission.
Mais si tous les pays du monde se convertissent massivement au nucléaire même avec surgénérateur, cela n'empêchera pas que la durée d'utilisation possible de cette énergie sera au temps limitée que
la capacité actuelle avec la seule fission classique.( On dispose certes de 3 à 4 fois plus de matériaux fissible mais avec beaucoup plus de centrales dans le monde )
Et tout ceci en supposant que la surgénération devienne vraiment rentable ce qui n'est pas prouvée.


Aerobar Films 05/11/2009 08:53


La rentabilité de la surgénération dépend du prix qu'on est prêt à payer l'électricité. Rappelons que nous payons aujourd'hui cette dernière deux fois moins cher (en parité de pouvoir d'achat) qu'au début des années 80. Il y a donc de la marge...

La seule question que se posent aujourd'hui les grands énergéticiens, qu'ils soient du monde du pétrole ou de celui de l'électricité, c'est : "à quelle vitesse et jusqu'où peut-on monter les
prix ?"


Jean-Michel 04/11/2009 10:15


Plus je me documente et manifeste contre le nucléaire plus je suis persuadé que le nucléaire est une religion et que ses apotres ont une foi aveugle en la technoscience. Votre certitude sur l'échec
de SuperPhénix - fiasco financier, technologique dont le demantellement est un cauchemard (merci au sodium liquide radioactif qui explose a l'air libre") - est une belle illustration de cette
foi.

Le mot "pamphlet" semble dénoter un certain mépris et appelle à une réaction poivréé. Veuilez donc excuser le ton de ce commentaire. La communication par média électronique a ceci de pervers que
même les plus doux repésentants de la gente testostéronée se lachent parfois

En 1997, Voynet prit une décision sage et rationnelle et SuperPhénix fut abandonné. C'était une époque ou les politiques pouvaient encore résister au tout puissant sacro-saint lobby nucléaire. En
2009, la situation a quelque peu changé - jamais le pouvoir en place n'a été si favorable a la creme de la creme de notre illustre industrie nucleaire. C'est le moment parfait pour demander la
ré-ouverture de SuperPhénix!

Quant au accidents au passage, je souhaiterais vous offrir un beau livre de photos des enfants de Tchernobyl. Si vous m'envoyez votre addresse postale ou professionnelle, je m'engage sur l'honneur
à vous l'envoyer.

Pour conclure, je vous invite à me contacter par email si vous passez par Lyon ou Berlin pour en débattre autour d'un café. En attendant, je préfère me désabonner du RSS de votre blog.


Aerobar Films 04/11/2009 16:05


"Le pamphlet est un genre littéraire (et genre journalistique) ; il appartient à la littérature de combat." (wikipedia).

Voynet, c'est bien cette femme politique sage et rationnelle qui, dix ans plus tard, a démontré "la complétude de la démarche environnementale" de McDonald's ? Nous vous proposons un échange : un livre sur les victimes de Tchernobyl (mais avec certificats
médicaux à l'appui SVP, car il en circule plein qui sont des photo-montages grossiers) contre un DVD de Supersize Me.

Pour revenir au sujet de l'article, à savoir l'inexorable décollage de l'industrie nucléaire en Chine, que comptez-vous faire exactement ? Une manif sur la place Tien An Men ?


Jean-Michel 03/11/2009 16:29


Qu'est-ce qui vous fait croire que la Chine reussira la ou la France et le Japon ont echoue? Peut-etre qu'il est temps d'accepter que les ingenieurs du nucleaire se sont pas infaillibles et que
jouer avec le feu nucleaire finira mal voire tres mal ... Un excellent rapport a lire http://www.global-chance.org/IMG/pdf/GC25.pdf


Aerobar Films 03/11/2009 23:08


Ce "rapport" - on appellerait plutôt ça un pamphlet - ne traite que de la politique électronucléaire civil française et donc des Gen2/Gen3. La Gen4 n'y est absolument pas abordée.

La France n'a pas échoué à faire tourner SuperPhénix, les Russes font tourner leur équivalent (BN-600) en ce moment même et on ne voit pas pourquoi les Chinois n'y arriveraient pas, quitte à avoir
quelques accidents au passage. La catastrophe de Bhopal a-t-elle sonné le glas des pesticides ?

L'arme atomique a fait que les conflits entre grandes puissances ne se font plus militairement, mais économiquement. Pourqu'une économie tourne, il lui faut de l'énergie en abondance. Et puisque
les fossiles s'épuisent lentement, il n'y a pas d'autre solution que de passer au nucléaire, malgré les risques encourus. En quelque sorte, l'atome militaire impose l'atome civil.