Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2013 6 12 /10 /octobre /2013 10:00

PSA-Hybrid4.jpgLe sauvetage financier de PSA semble s'achever avec la restructuration de son capital annoncée par les Echos ce matin :

Le projet, que PSA aimerait boucler d'ici la fin de l'année, prévoit que l'Etat français et Dongfeng Motors contribuent chacun à hauteur de 1,5 milliard d'euros, ce qui leur donnerait tous deux une participation de 20 à 30% dans le constructeur automobile français.

On aurait ainsi 3 acteurs principaux mais non majoritaires à la tête du capital : l'Etat français (qui aurait finalement un poids plus fort à la tête du constructeur sochalien que dans Renault, dont il ne détient "que" 15%), Dongfeng Motors et la faille Peugeot, sans oublier GM qui se sera fait diluer au passage et qui devrait passer sous la barre des 5%.

La gouvernance de ce nouvele ensemble va être assez subtile : Philippe Varin ou son successeur devront à la fois contenter les lions historiques, aigris d'avoir abandonné le contrôle et de devoir prendre le statut de sleeping partner, une entreprise industrielle chinoise aux dents longues (qui négocie en parallèle avec Renault pour implanter industriellement la firme au losange en Chine) ainsi que l'Etat français et son ministre en marinière qui a fait plus de pub pour la Zoe que son président pour la DS5 et son toit qui s'ouvre par temps de pluie. Et puis, quand il aura le temps, il faudra qu'il suive les dossiers de synergies opérationnelles avec GM, qui finalement s'en sort pour le moment plutôt bien : moyennant un investissement finalement assez raisonnable de 400 millions de dollars, le constructeur a pu profiter d'économies d'échelle conséquente en développement et en fabrication, tout en coupant quelques plumes stratégiques à PSA : arrêt brutal de la coopération avec BMW sur les moteurs hybrides, gel du projet de boîte automatique robotisée...

Quant à l'Etat français, rentre-t-il au capital de façon transitoire, pour ensuite revendre sa part, à la façon du gouvernement américain quand il a sauvé... GM ? Nous ne sommes pas dans le secret des dieux, mais l'option d'un retour de GM est envisageable, une fois que l'Etat français aurait "terminé le boulot" du dégraissage social ; mais l'Etat peut aussi décider de rester au capital sine die comme il le fait pour Renault.

On voit que si la saison actuelle "Sauvez PSA" se termine, les prémisses de la saison suivante se pressentent. Mais au fait, quel est le titre de cette série : grandeur et décadence de l'automobile française ou bien... Le hold-up chinois ?

peugeot-panda.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Transports futurs
commenter cet article

commentaires

Wendy 16/10/2013 16:01


pour moi c'est indéniablement "le hol up chinois".


 


quid de tous ces $ ? ils doivent être utilisés ou détruits.


 


j'ai peur qu'à la fin de l'histoire cela revienne au même !