Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 20:13

Après quelques mois back to seventies, le baril de Brent revient sur la barre des 80 € et ce, malgré en renchérissement de l'euro face au dollar.

Prix-du-baril-en-euro-et-en-dollar---2013.09.pngCliquez sur l'image pour l'agrandir

http://www.oleocene.org/phpBB3/styles/subsilver2/imageset/Oleocene.png

Il y a un peu plus de 9 ans à ce jour, un des plus célèbres sites communautaires piquistes voyait le jour. Contrairement à ses grands frères disparus ou congelés pour l'éternité, son forum reste toujours actif.

Notons qu'à sa naissance, le baril était une trentaine d'euros : depuis, nous sommes à près de 3 fois cette valeur... et le Grand Soir n'est pas arrivé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Indicateurs
commenter cet article

commentaires

Env2100 04/10/2013 11:07


Dont acte, je suis retourné lire ce forum, je cite :"Plutot que le PO il faudrait donc
considérer le peak Oil + Gaz." 


Ce forum aura donc mis 8 années pour comprendre un élément à la fois simple et fondamental de la problématique énergétique du 21e siècle. Je n'appellerais pas cela "un forum actif".


On en parle peu dans les "forums actifs", mais la Tanzanie est le futur Qatar de l'Afrique. Ses réserves en hydrocarbures sont connues depuis la nuit des temps, et méprisées également car le
golfe du Congo est évidemment bien plus proche des centres de consommation européen et américain. Qui pourrait bien être intéressé par le gaz Tanzanien ?


La Chine bien sûr, qui a marqué des points importants au Soudan (et au Sud-Soudan, ce serait sympa les gars de vous trouver un véritable nom) et juste derrière elle, le Japon et la Corée du Sud,
deux îles du Pacifique grandes consommatrices de gaz.


La Tanzanie offre des risques bien plus élevés que le Qatar : aucune certitude sur le régime politique, et elle se trouve juste hors de portée de la 5e Flotte étatsunienne. De plus les Chinois se
sont déjà installés avec la construction d'un pipe ; enfin les spécialistes du gaz ont tellement de travail aux Etats-Unis qu'il est hors de question d'en envoyer dans ce pays sans
infrastructures.


Les éclaireurs sont Tullow Oil et BG Group, sans doute les deux meilleurs explorateurs du moment : Tullow à elle seule a révolutionné le Ghana, et BG fut un acteur essentiel des énormes
découvertes brésiliennes.


C'est tout ce que la Chine aime : un pays délaissé, des ressources énormes, des infrastructures multiples à construire.


Je n'en suis pas encore à prédire quand la Tanzanie va racheter l'OM (ou plutôt NYSE:MANU), mais l'évolution économique et politique de ce pays ne fait pas de doute. Il n'est pas clair en
revanche de savoir si ce pays va prendre le train du GtL en trombe, ou attendre que le marché soit mûr ; au vu des investissements Qataris, je suis tenté de penser qu'on va en rester aux bonnes
vieilles méthodes pendant un certain temps.


Ce seul exemple montre bien que le PO seul n'a aucune signification : le consommateur verra une continuité entre l'essence de pétrole et l'essence de gaz, seamless baby ! Cette continuité a en
fait déjà commencé dans d'autres domaines de consommation d'hydrocarbures, comme le vapocraquage, industrie parfaitement adaptée à la valorisation de grandes quantités de gaz.


Je suis tenté de penser que je ne verrai pas le PO+G ; j'ai déjà dit et je confirme que personne ne constatera le PO : non seulement ce sera sans intérêt, mais ce sera sans doute trop complexe à
démontrer.


Pour moi la véritable révolution de ce début de 21e siècle, c'est la disparition du capitalisme. Souhaitée par des milliers de rêveurs au 19e, des milliers d'assassins au 20e, elle arrive enfin,
sous nos yeux, avec le découplage en cours de la production et du capital. Qui s'en soucie ? Le futur prix Nobel d'économie, qui s'amuse avec le prix des places de concerts rock ? Même pas...

Aerobar Films 12/10/2013 11:12



C'est tout ce que la Chine aime : un pays délaissé, des ressources énormes, des infrastructures multiples à construire.


Et il faudrait rajouter "un pays continental, comme la Chine"