Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 10:29

c'est l'heure de la petite mise à jour mensuelle...Prix-du-baril-en-euro-et-en-dollar---2011.06.pngProfitons-en également pour mettre à jour nos aérobaromètres, sur lesquels nous ne nous étions plus penchés depuis fin avril.

 

x-o-meters-110701-alt.jpg

Il y a dans l'air un on ne sait quoi de double dip et de réchauffement atmosphérique, mais on peut se tromper, une évolution sur deux mois ne fait pas une tendance.

Déjà, des sites Web disparaissent temporairement...

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> <br /> Je m'avance beaucoup dans les lignes qui vont suivre, mais il faut bien trouver des explications aux phénomènes.<br /> <br /> <br /> L'AIE a annoncé qu'elle allait mettre en vente un joli paquet de barils il y a quelques jours. Cette seule annonce a fait chuter le baril de 10 dollars, avant même que lesdits barils soient sur<br /> le marché. Où l'AIE a-t-elle donc trouvé ces millions de barils ? Ce sont les stocks stratégiques des états adhérents à L'AIE. A quoi servent ces stocks stratégiques ? En cas de guerre et autre<br /> délicieuseté. Qui est en mesure de débloquer ces barils ? L'exécutif des états concernés.<br /> <br /> <br /> Les états sont face au problème de la spéculation sur les matières premières, qui aggrave la fracture sociale chez eux ; ils se trouvent politiquement incapables de traiter le sujet, pour des<br /> raisons profondes qui m'échappent. La méthode employée pour faire chuter le baril, qui est un pistolet à un coup, manifeste plusieurs choses :<br /> <br /> <br /> on a cessé de déclarer publiquement que si le baril monte, c'est à cause de l'OPEC - ça fait à peu près 25 ans que c'est faux<br /> <br /> au lieu de ralentir ou de faire cesser la spéculation par des moyens ordinaires, réglementaires, propres à la finance, on emploie des moyens détournés d'une ampleur absurde et d'une<br /> efficacité douteuse<br /> <br /> on semble continuer de croire que la croissance dans les pays riches pourrait être endommagée par des matières premières chères, ce qui est faux<br /> <br /> <br /> <br /> La décision de L'AIE (faux-nez bien pratique pour quelques présidents occidentaux) était destinée à faire perdre beaucoup d'argent aux spéculateurs enragés et engagés dans un contango-only GSCI,<br /> et de ce point de vue-là c'est gagné. Mais ensuite, est-ce un coup de semonce qui en annonce d'autres, ou est-ce une rodomontade déguisant l'incapacité à dégainer les vrais guns ? Enfin il semble<br /> qu'à haut niveau la bataille entre MotOil, puissance qui n'en finit pas de mourir, et FinInst, qui telle Djokovic est devenue N°1 avant même qu'on sache de qui il s'agit, n'est pas terminée.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Allez, donnons dans le pronostoc à la Marcel Dassault : c'est l'Europe qui a rameuté l'AIE de façon à faire pression sur les spéculateurs US, qui s'amuse beaucoup en ce moment à jouer la Grèce<br /> perdante et le pétrole montant. Puisque cette aggravation de la situation financière héllène énerve beaucoup ceux qui - à Francfort, Bruxelles ou Paris - tentent de renverser la vapeur, on a<br /> profité de la localisation parisienne de l'AIE pour faire facilement pression sur elle et, à défaut de remonter la cote de la Grèce, faire perdre leur culotte à Wall Street.<br /> <br /> <br /> <br />
K
<br /> Si, le graphique d'Avril souffre du meme probleme : Il vous manque une année. Au plaisir de vous lire !<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Votre écran ne doit pas être assez large pour l'image qui fait 1000 pixels de large. Je vais la réduire à 800 px.<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> <br /> Il n'y a pas une erreur sur l'abssice du graphique ? il manque 2011 ??<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre