Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 21:21

Une telle stabilité reste étonnante.

Prix du baril en euro et en dollar - 2014.01

La spéculation pétrolière se limiterait-elle au juste nécessaire pour que le marché reste liquide ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> Le prix du pétrole est indexé sur ce que veulent les boursiers new-yorkais, point. Les différents printemps arabes ayant totalement échoué à interrompre quelque livraison de pétrole que ce soit,<br /> celui-ci a tendance à baisser. Comme cette tendance est évidemment problématique pour les boursiers, ceux-ci soutiennent le cours de façon active en ce moment pour éviter qu'il s'effondre. Les<br /> boursiers ont beau être ignorants en pétrole, ils ont bien compris que la production américaine ne cesse de croître actuellement.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Une très mauvaise nouvelle pour lesdits boursiers serait l'annonce de la fin du programme atomique iranien, qui elle-même annoncerait l'annonce de la fin des sanctions, qui elle-même annoncerait<br /> une hausse des livraisons iraniennes, ce qui ferait immédiatement chuter les cours. L'Amérique a objectivement intérêt à cette fantocherie de programme nucléaire, aussi longtemps que personne ne<br /> vend la mèche.<br />
Répondre
W
<br /> je pense que la stabilité est du a l'effet "pétrole de shiste" ou l'on doit forer sans cesse pour maintenir la production: <br /> <br /> <br /> le pétrole baisse => on fore moins => moins de pétrole =>le pétrole remonte=>on refore.<br /> <br /> <br /> le pétrole monte =>on fore plus et l'économie se contracte => le besoin en pétrole diminue => le prix rebaissent et on arrete les forages.<br /> <br /> <br /> on arrive à un prix d'équlibre "stable" de 100$/b.<br /> <br /> <br /> les oscillations se "calent" sur le seuil de rentabilité des"schiste oil" avec un pas de temps de l'ordre de l'année au lieu de la décennie pour un puit conventionnel, où l'on continait<br /> d'extraire (surtout si le pétrole sort tout seul, moins si il faut pomper ou chauffer) quelque soit le prix pour amortir au plus vite le cout du forage.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> voilà une belle explication de "garcon coiffeur éclairant le monde"<br />
Répondre