Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 10:16

Le prix du pétrole s'apprécie particulièrement en Europe : est-ce vraiment à cause de l'Iran ?

SI c'était le cas, il devrait augmenter quand on l'exprime dans d'autres étalons monétaires que l'euro, l'or par exemple :

Baril-en-g-Au-2012.01.jpg

On voit bien que le Brent reste parfaitement - incroyablement - stable vis-à-vis du prix de l'or physique. C'est donc l'euro qui baisse...

Et pas de bol, les salaires ont "décroché" depuis 2005 dans le rattrapage de cette dévaluation : par rapport à il y a seulement 7 ans, il faut travailler 3 fois plus pour gagner le même lingot d'or.

or-vs.-SMIC-2012.01.png.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Indicateurs
commenter cet article

commentaires

Phyvette 23/02/2012 12:46


Le Brent en euros : 93.08 €, ça correspond à 123.80 $. Mais sur BFM business on annonce 124.18$

Phyvette 22/02/2012 23:41


Record battu ce
soir pour le Brent en euros : 92.87 €

Phyvette 18/02/2012 23:29


Philippe, a la prochaine entrecôte (sauf paupérisation extrême), on te presentera à E2100. Tu te fera une teinture.

Phili2pe 18/02/2012 13:46


merci

Environnement2100 18/02/2012 13:14


Ce graphe montre également qu'il n'y a aucune relation entre le cours du baril et son coût d'extraction à partir des années 2000, curieusement l'époque qui a vu l'autorisation du trading sur
indices monosectoriels. Au contraire, l'impressionnante stabilité du baril depuis le début de la crise financière ne fait que traduire la stabilité de l'or. Le seul détail qui semble avoir encore
une relation au monde physique est le spread entre WTI et Brent, sujet sur lequel on est du coup enseveli sous les explications (crédibles), avec en particulier les progrès (annoncés de longue date) de Bakken et des
Maudits Sables Bitumineux.


En revanche ni la Lybie ni la Syrie ni les attentats au Nigeria ni plus rien de physique ne semble influencer le cours du baril. à regarder cette courbe on a l'impression d'une simple période de
paix mondiale, avec des prix contrôlés par une nomenklatura communiste.


PS : dans le temps il y avait les coiffeurs qui s'exprimaient sur les réserves pétrolières mondiales, on les entend moins souvent, ouf. Hélas, c'est maintenant les commentaires des blondasses qui
sont mélangés avec les miens, ça m'ennuie.