Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 07:00
Le média Internet ContreInfo se plaît à souligner qu'il présente les "infos absentes des prompteurs de JT" mais ne fait finalement pas tellement mieux que les médias traditionnels : on en voit l'illustration dans un de leurs derniers articles, où il se contente de traduire un communiqué de presse du NSIDC et à poser une cerise attractive en chapeau de la traduction, sans un poil d'analyse objective et dépassionnée :
La fonte de la banquise arctique en 2009 n’a pas égalé le niveau record de 2007. Pour autant, la reconstitution des glaces à l’orée de la saison froide est aujourd’hui moins rapide que lors de cette année remarquable. Etat des lieux en trois graphiques, qui semblent confirmer que nous sortons définitivement de l’Holocène, ces 12 000 ans où l’humanité s’est accomplie.
On avait déjà signalé cette lente reconstitution il y a dix jours, sans pour autant s'envoler (sombrer ?) avec autant de lyrisme eschatologique.

Si on veut vraiment prendre un peu de recul, on peut jeter un oeil sur ce graphe construit à partir des données de The Cryosphere Today :
Tout ce qu'on peut dire aujourd'hui, en utilisant le jargon de la théorie du chaos, c'est qu'il semble que l'anomalie arctique a changé d'attracteur. Depuis la fin des années 1990, celle-ci semblait osciller autour d'une droite lentement décroissante et qui, prolongée, donnait une anomalie égale à la taille de la banquise estivale - autrement dit, une fonte totale - à partir de 2025.

Mais 2007 paraît avoir déclenché un changement de comportement : depuis, l'anomalie semble osciller entre -2 et -0,5 Mm², de façon stable.

En pratique, il va falloir attendre plusieurs années avant de confirmer l'existence de ce nouvel attracteur. Si c'est le cas, nous pourrions attendre longtemps encore la disparition totale et tant redoutée de la banquise autour du pôle Nord.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Ruptures
commenter cet article

commentaires

E2100 09/11/2009 13:58


"Tant redoutée ?" Pas par tout le monde. Tous les gens qui sont concernés par le coût du transport maritime international sont *favorables* à la fonte (si possible définitive) de la banquise ; même
chose pour les états limitrophes, qui verraient bien leurs littoraux nord prendre de la valeur commerciale, et je ne parle pas des pétroliers qui n'attendent que ça. Quand aux climatos, certains
pensent que c'est un bon moyen d'être crus (puis cuits :) ), et d'autres se régalent à l'idée de tester leurs modèles avec un pôle gelé et pas l'autre. Nous trinquerons avec dans nos verres les
derniers glaçons du pôle - tristes tropiques, mais gais pôles.