Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 07:00

 

On a découvert ce sympathique petit site qui permet de créer facilement ces nuages de mots qu'on voit souvent sur le Web.

Voici le résultat obtenu avec les commentaires d'un de nos derniers articles  :

Minitax-comments-tags.png

Si on prend un autre blog comme cas d'application, on va obtenir ceci :

E2100--tags.png

 

Et sur quelque chose de particulièrement illisible, on peut ainsi avoir une vague idée de quoi cela parle :

kercoz tags

Un autre exemple ? Par exemple, vous n'avez pas envie de vous farcir le deuxième rapport de la Commission Attali ? Après un petit filtrage sur Word pour enlever certains mots fréquents (comme, entre, plus...), en voici la quintessence de l'arôme total :

rapport-Attali-2.png

Allez, un dernier pour finir : essayez de deviner de quoi il s'agit avant d'aller vérifier la source.

droits-homme-tags.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans On a vu - on a lu...
commenter cet article

commentaires

energy_isere 20/12/2010 20:48



"Pour le texte illisible, sûr que j'aurais trouvé facilement, personne n'écrit ce genre de texte ailleurs sur le web. "


 


mais si mais si, il y en a, à une plus faible dose dans le forum de decroissance.info



phyvette 19/12/2010 21:13



"deviner de quoi il s'agit avant d'aller vérifier la source"


Bien oui sinon quel interêt ? : "Déclaration des droits de l'homme"


 


Pour le texte illisible, sûr que j'aurais trouvé facilement, personne n'écrit ce genre de texte ailleurs sur le web.


 



E2100 19/12/2010 08:23



Amusant. En ce qui concerne le premier diagramme, je ne cite jamais le terme le plus gros, puisque c'est justement la chose à éviter ; je me demande si ce type de comportement n'est pas à
l'origine de certaines légendes, comme celle des Erynies. déesses vengeresses dont il ne fallait pas prononcer le nom de peur de les attirer.


Il me semble que le contenu sémantique des discours des hommes politiques a été bien étudié ; le discours une fois débarrassé des termes vides (conjonctions, auxiliaires etc.), on trace une
courbe avec la probabilité de survenance de chaque terme. Plus un discours a une courbe aplatie, plus il a de termes variés, plus il est de haut niveau culturel, et plus il est difficile à
percevoir pour le téléspectateur moyen qui écoute distraitement depuis sa cuisine car contenant trop de notions. De mémoire, ce sont les discours de Le Pen les plus riches à cette aune.