Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 07:00
drhouse.jpgEn nous rasant ce matin, nous avons imaginé une raison simple qui expliquerait pourquoi on trouve tant de théories du complot sur Internet, depuis les partisans du 11-Septembre-commandité-par-Bush jusqu'aux négateurs du premier pas sur la Lune, en passant par les sceptiques du réchauffement climatique.

Nous faisons pour cela appel à la théorie du cerveau hyper-masculin de Baron-Cohen, qui part du postulat q'on peut classer l'humanité en deux : ceux qui disposent d'un cerveau masculin (en général les hommes) et ceux plutôt dotés d'un cerveau féminin (les femmes, mais pas seulement).

Pour résumer, le cerveau masculin systémise - il considère le monde comme des mécanismes à décrypter, Taleb dirait qu'il platonifie - tandis que le cerveau féminin empathise - il s'intéresse en priorité aux autres êtres humains et cherche à interagir en harmonie avec eux.

De nombreuses personnes ont un cerveau équilibré : elles savent lire des cartes routières (exercice qui requiert une certaine capacité d'abstraction) tout en étant à l'aise dans un cocktail mondain (lieu où l'empathie est essentielle pour faire connaissance).

Quelques individus disposent d'un cerveau hyper-masculin : leurs facultés de systémisation sont hyper-développées, mais ils sont parfaitement asociaux. Cette anomalie de personnalité, communément appelée autisme, est plus répandue qu'on ne le croit. Une forme allégée d'autisme, dite de haut niveau ou syndrome d'Asperger, n'empêche pas la scolarisation ni même la réussite scolaire, mais peut poser des problèmes d'intégration sociale à ceux qui sont nés avec. Vous en connaissez forcément autour de vous, et l'Histoire comme les fictions en regorgent : Lisbeth Salander, Einstein, le docteur House, Claude Allègre, Dilbert, Isaac Asimov, Sherlock Holmes, etc. Les forums technologiques et scientifiques ne sont pas prêts de disparaître grâce à eux.

Fuyant le contact direct, les cerveaux hyper-masculins se retrouvent donc tout naturellement sur la Toile où leurs talents inductifs se trouvent stimulés par des informations réduites et formatées sur l'état du monde : de là naissent les théories du complot, vaines tentatives de systématisation d'une humanité trop multiple pour être réduite à un système compréhensible.

Par contre, cet article prouve qu'on peut systématiser ceux qui forgent ces théories - et ce d'autant plus facilement qu'on en fait partie http://trex58.files.wordpress.com/2009/09/drhouse.jpg
Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> CERVEAU HYPERMASCULIN C'EST<br /> MATHÉMATIQUES(fermaton.over-blog.com)<br />
Répondre
G
<br /> > C'est sûr que ça fait toujours plaisir de se comparer à Einstein...<br /> <br /> Aux défauts d'Einstein seulement ;-)<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Même les défauts d'Einstein sont quand même de l'Einstein<br /> <br /> <br />
P
<br /> il "s'intéfresse", dites vous ?<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> corrigé<br /> <br /> <br />
A
<br /> C'est sûr que ça fait toujours plaisir de se comparer à Einstein...<br /> Mais "comparaison n'est pas raison" n'est ce pas : peut être que la pertinence des conséquences du syndrome d'asperger, la qualité de la systématisation, dépend aussi des capacités intellectuelles<br /> sous jacentes... ;oD<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> Notez qu'on peut aussi être comparé à Claude Allègre...<br /> <br /> Mais pour croire par exemple au fait qu'aucun avion n'a jamais percuté le Pentagone, lesdites capacités sont loin d'être au-dessus de la moyenne !<br /> <br /> <br />