Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 21:52

$90 takeoff

barilometre-0-250-94.jpg

 

Nos amis les spéculateurs semblent se lasser de la guerre des changes et reviennent à ces bonnes vieilles matières premières, et notamment vers Petroleum Imperator.

Ce soir, le Brent est au-dessus des $94. soit 8 minutes de SMIC...

Verra-t-on les 100 dollars d'ici la fin de l'année ? Si cela arrive, ce sera demain : la trève des confiseurs qui sépare Noël du Nouvel An est également une période calme pour les marchés.

Ceux qui jouent la hausse iront-ils jusqu'à relayer la potentielle pénurie de glycol qui pourrait frapper les aéroports du Nord de l'Europe pour créer la panique haussière ? Rappelons que ce produit chimique ne sert pas à propulser les avions mais plus modestement à les dégivrer.

Après le volcan islandais, le transport aérien est une fois encore frappé par les caprices ordinaires de Dame Nature.

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
<br /> <br /> Quel billet dense en ce 24 décembre, c'est notre cadeau de noël ? Je vais donc me permettre d'être disert.<br /> <br /> <br /> Les matières premières sont toutes en hausse, suite à différents événements et désagréments climatiques, PAS simplement par la spéculation. Mais si cette hausse vous rappelle de mauvais<br /> souvenirs, sachez qu'il en est de même pour certains boursiers, qui ont mis dans leurs ordres de vente :if(MatPrem=high) then {buy oil}. De plus, la demande chinoise reprend - deux raisons<br /> d'acheter. Pourtant; la demande OCDE est toujours à la baisse. Je serais donc tenté de dire que le baril va tutoyer la barre des 100 sans la franchir. Après tout, nous sommmes toujours en<br /> économie faible. Bientôt mes prévisions pour 2011, je rappelle que celles de 2010 (70-110) se sont parfaitement réalisées, et que j'attends une ou deux entrecôtes : TANSTAAFL !.<br /> <br /> <br /> La pénurie de glycol est à hurler de rire; Il s'agit quand même d'un produit industriel particulièrement ordinaire, commun et sans aucun intérêt stratégique - mais alors aucun. Qu'on me dise<br /> qu'il est difficile d'acheter du glycol en plein hiver au moment où tout le monde en veut ne m'étonne pas. Ce qui m'étonne, c'est qu'on me prétende, radio nationale à l'appui, que le 24 décembre<br /> est le moment idéal pour chercher du glycol quand on s'appelle ADP : il y a là un genre d'incompétence qui me rappelle le "il ne manque pas un bouton de guêtre..." typiquement franchouillard.<br /> <br /> <br /> Enfin je suis fort heureux de cet hiver 2010, qui dans une certaine mesure justifie mes conjectures sur l'anticyclone polaire : oui, celui-ci a un problème et va nous générer une météo inattendue<br /> dans les décennies à venir. Les tripatouillages de Gulf Stream (The Day AFter) ne sont rien à côté de la perturbation de l'anticyclone polaire. Pourquoi ? pour plein de raisons,<br /> mais entre autres le fait qu'il contribue à stabiliser les cellules de Hadley de l'hémisphère nord - en gros, il stabilise la météo de la totalité de l'hémisphère nord. L'Europe c'est où déjà ?<br /> <br /> <br /> Un dernier mot pour le transport aérien : pour des raisons que j'ignore, celui-ci génère exactement zéro bénéfice depuis des décennies. Faudrait pas s'imaginer que ça va changer dans les années<br /> qui viennent.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> L'anticyclone polaire, un beau sujet de recherche et de vulgarisation<br /> pour ces vacances !<br /> <br /> <br /> <br />