Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 22:07

La fonte du dollar est-elle la raison pour laquelle l'or s'enchérit un peu plus chaque jour ?

Dans un récent billet, nous l'avions laissé entendre. Un examen plus attentif des cours de l'or en euro sur une longue période laisse néanmoins apparaître une tendance plus lourde, même une fois corrigé des effets de l'érosion du pouvoir d'achat :

or-vs.-SMIC-2011.03.png

 

Pas de doute, ça monte !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Environnement2100 30/04/2011 09:53



A l'instar de certains qui s'écriaient : "Le poumon !", je serais prêt à m'époumonner d'un ; "La bulle !" tout aussi réducteur, mais c'est l'exercice qui veut ça. Cette courbe en effet est la
même pour un grand nombre de matières premières, mais aussi pour un grand nombre d'instruments financiers ; le PIB, en revanche... Plus précisément, les années 2000 ont accouché d'une trop grande
quantité de liquidités qui, contrairement à ce qui est prévu dans le "mainstream" de la pensée capitaliste, n'aboutissent jamais à créer des entreprises ni de la valeur ajoutée ; ce sont des
liquidités "non miscibles" - (ah, les écoulements biphasiques... ). Ces liquidités s'auto-reproduisent : si on ne les
"soigne" pas, elles continuent de grossir, quel que soit l'état de l'économie, là aussi allant à l'encontre de la pensée économique classique. On a donc une quantité croissante de ces liquidités
"grises", qui soutirent une fraction de la valeur ajoutée en provenance de l'économie classique, mais qui ne lui renvoient jamais l'ascenseur. Elles contribuent à faire monter le prix de tout ce
qu'elles touchent. L'état de toutes ces courbes (exprimées en dollars elles sont encore plus vertigineuses) démontre que la bulle financière, que l'on croyait avoir explosé en 2007, est toujours
aussi turgescente, avec une promesse évidente de deuxième crise. Dans ces conditions, l'or, en plus de son aspect de valeur-refuge (je découvre qu'en Allemagne on en vend comme des Twix), voit
cet effet classique aggravé par l'effet "bulle non miscible".