Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 18:58

Il aura fallu douze ans pour que la petite phrase "the age of cheap oil is over" (l'époque du pétrole bon marché est révolue) énoncée par Colin Campbell en 1998, soit reprise officiellement par l'AIE dans son dernier rapport officiel :

 

WEO-2010-page-3.png

Ce changement de posture de l'Agence est assez historique car elle abandonne ainsi le rôle pour lequel elle avait été créée : maintenir le prix du pétrole bas et son approvisionnement abondant.

Désormais, son objectif est la transition vers le gaz naturel comme indiqué en page 8 du résumé du rapport :

la Chine pourrait nous faire entrer dans l'âge d'or du gaz

Chers amis Chinois, sortez le chéquier !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BMD 22/12/2010 21:46



A propos miniTax, à combien le baril de pétrole aujourd'hui?



miniTAX 30/11/2010 12:05



Energy_isere : "D' ailleurs tout l' article du NYT a servi de pioche pour les "arguments" que maxitaches a évoqué."
-----------------------------------------------------

Un pigeon qui gobe toutes les âneries catastrophistes des pichuileux pour les régurgiter telles quelles et qui me reproche de piocher les idées des autres, c'est hilarant, surtout quand ça vient
du NYT, une des premières officines catastrophistes des médias ! Le camembert qui reproche à la vache qui rit de puer quoi... Décidément, avec les peaksters, c'est la comédie tous les jours.

D'ailleurs, question pour toi, mon petit bigot, comment et où crois tu qu'Aérobar a eu l'idée de faire un fil sur l'anniversaire de la phrase débile de Campbell "the age of cheap oil is over" ?
Ha !




écodouble 30/11/2010 00:18



Merci Philippe pour vos interventions.


Minitax appartient à la catégorie des gens qui ne change jamais d'avis ; c'est un robot mal programmé.
Le fait qu'il réfute les Lois de la Thermodynamique en les mettant au même niveau que je ne sais plus quoi en est la preuve.


Il vaut mieux s'en amuser, surtout qu'il a - mais le sait-il ? - un certain humour basé à la foi sur l'absurde et la mauvaise foi, si l'on met de coté, bien sûr, le manque de respect et les
quasi-insultes dont il pollue ses propos, propos qu'il poste en avalanches sur quantités de sites. Et qu'il soit un lobbyiste payé pour "désorienter" le Net ne serait donc pas étonnant. 

Mais remercions le tout de même : grâce à lui, vous êtes venu écrire des commentaires précieux sur ce blog ; que je trouve génial (et je ne cire pas les pompes d'Aérobar).


Nous avons eu, vu et lu, le jour et la nuit.


Un géologue,
"qui n'est pas dans le pétrole mais qui a des bases pour faire la différence entre la science, la rhétorique et l'infondé".



Philippe 27/11/2010 13:50



Monsieur MINITAX,


 


Vous me faites l’honneur de me demander ma position au sujet du « carbocentrisme climatique », un raccourci que
je ne connaissais pas, mais que j’interprète comme un réchauffement climatique sous l’effet de l’augmentation de la teneur en gaz carbonique de l’atmosphère (merci de me corriger si mon
interprétation est erronée, en particulier sur la question de savoir si l’origine anthropique du gaz carbonique est concernée ou non). Je ne vois pas bien l’intérêt de cette question, dans la
mesure où on sort là de mon domaine de compétence. Je vous avouerai humblement n’avoir pas d’avis autorisé sur la question.


 


Maintenant, comme dans tout ce qui touche aux affaires humaines, je me félicite qu’il se trouve des défenseurs des deux
thèses en présence. C’est très sain pour la collectivité, et pour ma conception de la démocratie. Je me permets d’espérer, comme dans tous les domaines, ainsi que je l’ai exposé plus haut, que
les experts ne seront pas en même temps les décideurs. Je compte sur les citoyens et sur leurs représentants pour faire le tri et prendre les décisions. Je sais, c’est quelque peu
utopiste.


 


Parmi les « climatosceptiques », j’ai de la sympathie pour Jean LAHERERRE, qui raisonne sur le très long terme
(les 600 derniers millions d’années), en bon géologue qu’il est. La courbe qu’il donne à la page 19 de son exposé à la conférence du 6 octobre 2007 à Saint-Dié, et dont, en bon scientifique il
attribue la paternité à un membre de la l’American Association of Petroleum Geologists, M. GERHARD (http://aspofrance.viabloga.com/files/JL-FIG-climat-part1.pdf) montre que la teneur en gaz
carbonique de l’atmosphère a toujours été, dans les temps géologiques sauf à la fin du Carbonifère et au début du Permien, nettement plus élevée qu’aujourd’hui. Et malgré cela, la vie s’est
développée. Je n’en conclus évidemment rien sur le futur de la vie sur la planète, et encore moins sur celui de l’humanité. Peut-être après avoir lu de multiples nombreux autres ouvrages sur la
question, y compris ceux de M. ALLEGRE, n’étant pas expert moi-même, pourrai-je rejoindre la liste des citoyens qui ont déjà tiré leurs conclusions définitives sur la question. J’espère juste que
le bûcher attendra que j’aie fini de lire.



energy_isere 27/11/2010 12:43



Minitax dit "


Quand deux promoteurs d'éoliennes se rencontrent, qu'est ce qu'ils se disent ?


"P'tain, le prix du gaz !"


Ce que Minitax aurais du ajouter, c' est que ca n' est pas de lui.


Il l' a trouvé dans un article ridicule du New York Times du 16 Oct 2010, signé  Clifford KRAUSS.


http://www.nytimes.com/2010/11/17/business/energy-environment/17FUEL.html?_r=3


ca dit :


“When wind guys talk to each other,” said Michael Skelly, president of Clean Line Energy Partners, a developer of transmission lines for renewable energy, “they say, ‘Damn, what are we going
to do about the price of natural gas?’ ”


 


D' ailleurs tout l' article du NYT a servi de pioche pour les "arguments" que maxitaches a évoqué.


Cet article du NYT se fait démonter dans Energy Bulletin.


http://www.energybulletin.net/stories/2010-11-23/still-deaing-peak-oil-denying-nonsense


Bonne lecture