Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 07:00

http://idiotflashback.files.wordpress.com/2010/03/alien23.jpg

http://www.paris-confidential.com/wp-content/uploads/2010/01/na-vi-avatar.jpgIl est amusant de voir comment certaines oeuvres en inspirent d'autres à quelques années d'écart, sans qu'on puisse s'en apercevoir immédiatement.

Lors de sa sortie, on avait assez rapidement identifié les similitudes qu'il y avait entre Avatar et d'autres blockbusters hollywoodiens comme Danse avec les Loups, Matrix ou Apocalypse Now.

L'encyclopédie en ligne du savoir populaire vous donnera encore plus de références mais, bizarrement, fait l'impasse sur un film quasi oublié (Aliens, le Retour), du même James Cameron, que nous avons revu hier soir au hasard d'un passage à la médiathèque.

Réalisé en 1986, c'est-à-dire seulement quelques années avant la première écriture du scénario d'Avatar (1994 selon Cameron lui-même), Aliens est un sorte d'Avatar inversé : les humains y sont certes toujours dépeints comme de grands impérialistes colonisateurs de planètes, mais celles-ci sont invivables en l'état, "arides comme le roc" et dévastées par des vents infernaux : bref; l'opposé de Pandora-la-verte.

http://www.cyberpunkreview.com/images/alien03.jpg

Dans Aliens, les extra-terrestres sont bestiaux, méchants et doivent être annihilés sans pitié. L'exposition d'Aliens présente également de nombreux points communs avec celle d'Avatar : des Marines archétypaux dans leurs démonstrations de virilité et de niveau éducatif, des exosquelettes, des décors technologico-industriels futuristes - usagés dans Aliens, flambant neufs dans Avatar - des engins de transport terrestres et spatiaux à profusion...

Last but not least, Sigourney Weaver joue  dans les deux films un rôle de consultante auprès d'une autorité militaire.

Il est donc diaphane que le travail mené par Cameron sur Aliens lui a donné de bonnes bases pour construire son chef-d'oeuvre tridimensionnel. Mais de quoi s'était alors inspiré le réalisateur américain pour Aliens ? Il n'avait alors que Piranha 2 et Terminator à son tableau d'activité...

C'est encore une fois wikipedia qui nous donne un indice clé : Cameron a lu et fait lire à ses acteurs un roman de SF peu connu (Etoiles, garde à vous !) qui fut par ailleurs adapté à l'écran sous le nom de Starship Troopers.

On ne saurait sous-estimer la capacité de la SF états-unienne à pratiquer le recyclage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans On a vu - on a lu...
commenter cet article

commentaires

E2100 20/12/2010 07:53



peu connu


Argl ! Heinlein est un pilier de la Science-Fiction, et Starship Troopers l'un de ses romans les plus emblématiques. Heinlein faisait le grand écart entre le militarisme totalitariste primaire
exprimé dans ce roman, et des idées progressistes en matière de liberté sexuelle ou de système politique anarchiste. Le meilleur roman de politique-fiction que j'aie jamais lu sur une société à
structure anarchiste, et parfaitement crédible, c'est Révolte sur la
lune, que je recommmande vivement. C'est depuis ce bouquin que je considère qu'en matière politique, ceux qui ont le plus réfléchi sur le système (politique) de l'anarchie ne sont pas
les Européens, mais bien les Américains. Wikipedia signale l'anecdote du TAANSTAFL mal traduit, tout le monde n'est pas Jean Bonnefoy.