Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 17:54
Nous poursuivons notre feuilleton instantané sur la pandémie du virus le plus médiatisé de l'histoire de l'humanité.

Aujourd'hui, une stagiaire-journaliste revient d'un voyage aux mille dangers au Temple du Tertiaire Privé français : la Défense se prépare à la grippe A :
"C'est vrai que ce n'est pas hygiénique, avance Jean-Paul, employé par un prestataire de Scor, quand on éternue la cravate figure en première ligne et, contrairement à une chemise, on ne la lave pas tous les quatre matins." "Vous ne verrez plus aucun cadre la porter ici. Tout le monde joue le jeu", confirme son collègue Philippe. Quelques autres habitudes quotidiennes ont dû être revues. "On ne se fait plus la bise, on évite de se serrer la main", expliquent les deux salariés.
Et surtout, on ne lèche plus la cravate de ses collègues : on ne voit pas trop comment autrement les virus malproprement déposés par un éternuement pourraient être contaminants. Ils ont de drôles de moeurs dans l'assurance...

Evidemment, cette apprentie gratte-papier a juste oublié de se poser la vraie question : comment peut-on ne pas tomber malade dans cette ville, artificiellement peuplée de 150 000 personnes entassées les unes sur les autres, qui vont et viennent majoritairement en transports en commun bondés et dont l'alimentation en air respirable dépend intégralement de systèmes de climatisation et de ventilation dont la réputation en matière de transmission bactérienne et virale n'est plus à faire ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Billet
commenter cet article

commentaires