Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 07:00
Les retards successifs du premier vol du Boeing 787 sont en nombre suffisant pour fournir une base de données utilisable pour un peu de pseudo-statistique prédictive.
La courbe ci-dessus met en relation la date prévue du premier vol et la date à laquelle a été publiée cette prévision. On peut l'extrapoler de deux façons.

La façon pessimiste consiste à tirer une simple droite de tendance : cette courbe étant de pente supérieure à 45°, elle signifie que plus le temps passe, plus la reprévision est repoussée, ce qui est le symptôme d'un projet en butée sur une difficulté majeure.

La façon optimiste consiste à identifier une lente tendance à l'asymptote, qui peut alors être interprétée comme le règlement progressif de ladite difficulté.

On surveillera donc avec intérêt la prochaine reprévision de Boeing concernant ce fameux premier vol : dans l'hypothèse où celle-ci aura lieu prochainement (juillet), nous pourrons renforcer notre conviction sur la sortie de crise - si le premier vol est finalement annoncé d'ici la fin de l'année - ou au contraire le plantage complet du programme 787 - si le premier vol est reporté au premier trimestre 2010 ou au-delà.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Transports futurs
commenter cet article

commentaires

Phyvette 26/06/2009 15:58

Un nouveau retard au décolage qui permet à Qantas Airways d'annuler une commande de 15 Boeing 787 Dreamliner. A moins que ce ne soit un éffet de la baisse du traffic aérien.

"Dreamliner" (rire), comment on dit "chemin de croix" en anglais ?

Aerobar Films 26/06/2009 17:27


Aucune idée, mais par contre "dreamliner" et "nightmare" (cauchemar) ont beaucoup de lettres en commun...


Environnement2100 25/06/2009 23:50

Audacieuse méthode, qui me paraît en battre bien d'autres. Osons donc, et suggérons que plus l'écart entre deux annonces s'allonge, plus l'échéance s'éloigne.

Aerobar Films 26/06/2009 00:27


Il y a du Fibonacci là-dessous