Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 10:15
Dans un intéressant article des Echos intitulé A quoi ressemblera un moteur d'avion demain, le motoriste montre qu'il ne croit plus à un prix bas du pétrole sur le moyen terme :
Le motoriste français Snecma vient de lancer l'étude d'une nouvelle génération de moteurs à hélices rapides pour prévenir la hausse du pétrole.
« La course pour 2020 est lancée » dirait-on chez le motoriste. Ce qui veut dire qu'aucun avion comme le A30X, qui a forcément besoin de tels moteurs, ne peut espérer voler avant.

Pour balayer un historique du bumpy ride qu'impose la fin du pétrole bon marché à l'industrie aéronautique et au transport aérien, n'hésitez pas à jeter un oeil à notre page récapitulative Turbulences.

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Si on prend le point de vue du coût du transport aérien, 30% d'économie (annoncés par SNECMA pour son nouveau moteur) c'est pas mal, mais si le prix du pétrole triple, par exemple, c'est très insuffisant pour garder un prix du billet acceptable.<br /> Pour la lutte contre l'ES, cela fait environ 1.5% de moins en émissions sur le global.<br /> Bon, pourquoi pas?<br /> Ne soyons pas difficiles!<br /> Par contre, pour les nuisances sonores, c'est loin d'être gagné.
Répondre