Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 07:00
Lors de la vente de sa division PC à Lenovo, on avait suggéré à Big Blue de se débarrasser de son "M" désormais inutile, International Business Machines étant le nom complet de la "Corp", comme disent les "IBMers".

Plus sérieusement, il est probablement à l'étude en ce moment que GM se débarrasse à son tour de son M, autrement dit que le constructeur automobile abandonne son activité de motoriste.


Celle-ci est en effet fortement capitalistique, alors que le moteur est de moins en moins un élément différenciant dans un véhicule : même si on trouvera toujours des imbéciles aficionados qui sauront vous chanter la supériorité de tel 8-cylindres-en-V, force est de reconnaître que Monsieur (et Madame) Tout-le-Monde se contentent de plus en plus de choisir entre essence et diesel et de vérifier les consommations de carburant et les émissions de CO2 - pas pour sauver la planète, juste pour payer moins de taxes.

Quel intérêt, à ce moment-là, pour un constructeur, de maîtriser soi-même la conception et la fabrication des moteurs ? Mieux vaut s'en débarrasser pendant qu'un imbécile investisseur avisé peut encore être trouvé. Car il va falloir investir lourdement dans les prochaines années pour produire les moteurs du futur, qui ne seront même plus forcément avec des pistons.

Insensé ? Pas forcément. Après tout, aucun constructeur aéronautique au monde ne s'occupe plus de concevoir et encore moins de fabriquer ses moteurs. Chacun sa croix.

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
D'ailleurs le mouvement est en marche : réduction du nombre de constructeur automobiles "motoristes" (Ex : PSA pour Ford, Mazda, Peugeot, Citroën, Volvo), réduction du nombre de blocs en même temps qu'une augmentation du nombre de version d'un même bloc (pour mieux satisfaire différents usages), importance croissante des cabinets d'ingénieries externes et des sous-traitants (Ricardo, Lotus, Delphi, Continental, Bosch...).<br /> <br /> La chaine de la valeur s'en trouve profondément modifiée.<br /> <br /> Et l'étape suivante, se dessine sous nos yeux depuis deux ans. Une vague de rachats-fusion-absorption-concentration-MOE assez impressionnante (Panasonic qui rachète Sanyo, Jonhson-Controls + Saft packagées par Continental pour Mercedes, BYD se met à fabriquer des voitures, 3M fournit Amperex....) dans le monde des batteries est en cours et bien malin celui qui pourra prédire actuellement quels seront les rares survivants de ces chaises musicales.
Répondre
E
Le sujet est d'une importance stratégique pour le futur Véhicule Electrique : aujourd'hui, les fabricants de moteurs électriques sont asiatiques. Souhaite-t-on mettre encore plus d'Européens (et d'Etatsuniens) au chômage ?
Répondre
A
<br /> De toute façon, l'industrie n'a plus assez de débouchés domestiques pour résorber le chômage. Le pays est équipé en infrastructures, les citoyens sont équipés en habitations et en biens<br /> d'équipement (automobiles, électroménager,...) qu'on essaient de déguiser en biens de consommation grâce à des effets de mode et d'obsolescence technologique.<br /> <br /> Si on veut vraiment résorber le chômage, il faut convertir le parc véhicules en pousse-pousse, triporteur et autres vélos-taxis...<br /> <br /> <br />