Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 07:00
L'année dernière, tous les porte-parole de l'économie poussaient des cris d'alarme quant à la pénurie générale de matières premières. On a su depuis qu'ils se contentaient de hurler avec les loups des "investisseurs" des marchés de matières premières, et qu'ils ont confondu une bulle avec un pic.

Cette année, ils essaient de se refaire sur le sujet de la Super-Méga-Terrible-Crise-actuelle-que-1929-à-côté-c'était-une-plaisanterie, aidés par les "Monsieur Plus" du Quatrième Pouvoir.

Dernier exemple en date, la déclaration fracassante de Karine Berger (X - Sciences Po - ENSAE, excusez du peu, c'est bien pratique LinkedIn), directrice des études d'Euler Hermes SFAC :
Pour la première fois de l'Histoire, le poids des intérêts de la dette française devrait ainsi dépasser 3% du PIB, ce qui, selon Karine Barger, fera entrer les finances publiques dans une "zone d'instabilité".
On est ravis d'apprendre que chez Euler Hermes SFAC, il existe des bases de données permettant de comparer la dette de la France à son PIB depuis l'an de grâce 486, date à laquelle on fixe officiellement le début de l'Histoire de France. C'est d'autant plus remarquable que le PIB n'est mesuré en comptabilité nationale que depuis une cinquantaine d'années !

La coquille dans le patronyme de Karine ("Barger" au lieu de "Berger") nous laisse supposer que la pauvre journaliste (Sophie Louet) qui a essayé vainement de comprendre ce que racontait la directrice des études a rédigé trop vite son article et qu'elle a sans doute déformé une déclaration originellement plus raisonnable, du type "pour la première fois depuis la Deuxième Guerre Mondiale...", en l'annonce catastrophique ci-dessus.





Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine 29/03/2009 21:38

Bonjour Aerobar - je suis tombée sur ton blog, car tu a apostrophé...un truc que j'ai dit. Et je suis ravie car je le trouve excellent ce blog. Pour ton info, si effectivement on n'a aucune série de déficit depuis le début de l'Histoire (euh... je crois pas que je l'ai dit comme cela d'ailleurs) on a des séries de PIB reconstituées depuis l'an 1000! (autant dire vraiment le début de l'Histoire) assez intéressant justement pour les ordres de grandeur que tu commentes sur ton blog. Et remettre les analyses dans un contexte historique. Source : OCDE (auteur : Madison).

Aerobar Films 30/03/2009 15:48


Merci de l'info, Karine, on va partir à la recherche de tout cela, un PIB recomposé depuis l'an 1000 ce doit être du boulot ! Surtout quà cette époque, les frontières bougeaient tout le temps, la
condition "à périmètre constant" a dû causer pas mal de maux de tête aux auteurs de cette recomposition ! Sans parler du calcul de l'incertitude...

Et merci aussi pour les encouragements ! On a beau regarder les statistiques d'overblog tous les matins, parfois on se demande si on est lu et apprécié par des personnes réelles ou juste par les
bots des moteurs de recherche.

Au fait, quel est le fin de mot de l'Histoire  : l'endettement français est supérieur à 3% du PIB pour la première
fois depuis quand ?


cheb 12/03/2009 09:24

Hum Aerobar, cette dernière phrase avec son petit verni de machisme ne te grandit pas ... (et non ce n'est pas une remarque groupthinkesque !)

Aerobar Films 12/03/2009 15:57


Oui, c'est vrai. Cela ne se voulait pas machiste, c'était une fine allusion à un détestable article anti-éoliennes de 2008, écrit par une habituée de Santé-Magazine. Mais bon, à être trop fin on
devient paradoxalement trop lourd...

Phrase finalement censurée, donc.