Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 07:28
Un cours plancher semble enfin avoir été atteint pour le baril de pétrole.
Le rebond sera-t-il suffisamment fort pour un scénario Bing-Bong ?

Converti en heures de SMIC, le baril de Brent vaut désormais un peu moins de 4 heures de travail, soit son niveau moyen du début des années 2000.

La bulle pétrolière est donc complètement dégonflée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Au Pays de l'Or Noir
commenter cet article

commentaires

Environnement2100 03/02/2009 15:47

Je pense toujours que le baril "devrait" stagner à une valeur proche de 40 USD, valeur qui permet tout juste de payer les OPEX dans les régions hors M-O. Cela signifie que beaucoup de recherches sont stoppées (le nombre de rigs en actvité diminue), et en résumé que lors de la reprise économique (2010 ?) nous manquerons de pétrole, ce qui milite pour un scénario bing-bong, à période longue. Ce scénario n'est PAS à l'avantage des producteurs, qui se grattent furieusement la tête en ce moment pour trouver moyen de l'éviter. Une valeur techniquement raisonnable serait de 80 USD, une valeur soutenable 120 USD ; cette valeur permettrait de pousser les pays consommateurs aux économies et aux modes de transport alternatifs, sans étrangler les économies concernées.
D'une façon très schématique, on peut se demander si nous n'avons pas consommé en 2000-2010 les ressources (pas seulement pétrolières) de deux décennies sans les payer.

Aerobar Films 03/02/2009 18:17


Il y a de l'idée dans cette approche originale de forcer artificiellement le prix du pétrole à ne pas dépasser les $40 : cela empêcherait l'exploitation somptuaire de l'Arctique tout comme le
développement du CTL, et forcerait donc les pays riches à refroidir fortement leur engouement pour les fossiles avant que ces derniers ne les réchauffent.