Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 07:00
Pour changer, une petite recette des Aerobar Cooks.

Assaisonnez un beau foie gras de canard (environ 500 g) dénervé d'une cuillerée à café de sel, d'une cuillerée à café de sucre et d'une demi-cuillerée à café de poivre.

Arrosez-le d'une petit verre à porto d'armagnac ou d'une eau-de-vie adéquate, massez-le bien pour faire péntrer l'assaisonnement.

Placez-le dans une terrine que vous recouvrez de papier sulfurisé puis de son couvercle.

Mettez à cuire 30 minutes au bain-marie à 90°C. Laissez refroidir hors du bain-marie. Mettez au frais.

Servez idéalement au bout de 48 h.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sandro Minimo 10/01/2009 00:59

Donc si je suis le raisonnement, tant qu'il y aura des hommes, du pétrole et du charbon, on continuera à balancer du CO2 dans l'atmosphère?

Quant à choisir ses batailles, l'une n'exclut pas l'autre. Je ne suis pas un militant de la cause anti-foie gras et cela ne gaspille aucunement mon temps. Je me contente de ne pas en manger!

Aerobar Films 10/01/2009 10:25



tant qu'il y aura des hommes, du pétrole et du charbon, on continuera à balancer du CO2 dans l'atmosphère?
Une alternative est-elle sérieusement envisageable ? Nous avons fini par nous convaincre qu'il vaut mieux se préparer à l'inévitable que de croire qu'on pourrait encore y échapper.

Quant au foie gras, nous en mangeons un par an, nous assumons donc le fait d'avoir indirectement maltraité un canard. Etque dire de la poule au pot dominicale ?


Sandro Minimo 09/01/2009 14:57

Je pensais pas qu'il était possible de se soucier de l'avenir de la planète, d'être écologiste et en même temps de bouffer un truc aussi directement issu de la pire des dominations cruelles de l'homme sur l'animal. La viande c'est déjà moche, mais bon, c'est tellement ancré dans les moeurs. Par contre, le foie gras, c'est un tel concentré de cruauté que ça me fait halluciner de voir ça ici.

Aerobar Films 09/01/2009 17:08


Hé bien, chacun ses faiblesses : en voici une des nôtres.

Le sort du canard à foie gras n'est certes pas à souhaiter à qui que ce soit, mais tant qu'il y aura des hommes et des canards sur Terre, il y aura du foie gras. Il faut choisir ses batailles,
celle du bien-être du canard industriel n'est pas pour nous prioritaire.