Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 19:04
L'OPEP a eu beau annoncer une réduction de production supérieure aux prévisions, elle n'a pas pu remonter le baril au-dessus des 45 dollars.

Au contraire, le cours a fait une légère incursion sous les 40 dollars ce soir, comme pour faire la nique au cartel.

La poussée de fièvre de l'euro, au lendemain de la baisse historique des taux de la Fed, amène désormais le prix du baril à moins de trois heures et demie de SMIC, soit le niveau moyen de 1986, année du fameux contre-choc pétrolier.
Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Mais comment expliquer qu'en l'espace de six mois, nous vivions un choc et un contre-choc pétrolier?
Répondre
A
<br /> Tout simplement parce que les prix ne sont plus fixés par l'offre et la demande, mais par le jeu de la spéculation sur les marchés financiers comme expliqué ici : World of Tradecraft<br /> <br /> <br />