Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 07:00
Un petit communiqué que nous a transmis l'entreprise qui a choisi son nom d'après le village d'Arevalo, en Espagne :


Après le VPO™, voici donc un nouvel acronyme protégé. Cela va devenir de plus en plus compliqué d'écrire sans ™ vu qu'il n'y a que 17 576 triplets de lettres disponibles dans l'alphabet occidental. Les Chinois, toujours plus prévoyants, ont bien plus de marge avec leurs milliers d'idéogrammes.

Nous avons donc corrigé notre glossaire pour ne pas fâcher Atomic Anne. Mais nous supposons qu'elle ne nous tiendra pas rigueur des EPR sans ™ qui traînent ici ou dans de vieux articles. Après tout, elle n'a pas demandé à Challenges de rendre à Nestlé ce qui appartient à Nestlé dans cet entretien de juillet dernier :
Notre modèle, c'est... Nespresso : nous vendons les cafetières, et le café qui va avec. Et le café, c'est très rentable. Ainsi en Chine, nous avons vendu deux îlots nucléaires, plus 35% de la production d'Uramin, dont nous sommes propriétaires.
Ben alors, aToMic Anne, il est où le ™ de Nespresso™ ?

Remarquons que l''image est bien choisie : à l'heure où les industriels tentent de rendre leurs produits de plus en plus facilement recyclables, les capsules Nespresso™ sont en passe de devenir un caillou dans la chaussure du géant de l'alimentaire : alors que la mouture usagée de café est un déchet organique banal qu'on peut jeter dans l'évier, la capsule en aluminium est un déchet difficile à recycler, les industriels de l'aluminium rechignant à introduire dans leurs fours électriques un mélange inextricable de métal à refondre et d'arabica éventé. De même, le retraitement du combustible usé - qui a au moins le mérite d'être fait dans certains pays comme la France - est un vrai casse-tête chimique.

Plus hi-tech aurait été de comparer les cafetières™ atomiques évolutionnaires™ à ces iPod™ qui font de vous un client quasi-naturel d'iTunes™, mais il faut croire que la firme dont la Pomme™ est le logo n'était pas d'accord.

On espère toutefois que les générateurs de vapeur (GV™) ou les aéroréfrigérants™ ne remplaceront pas George™ Clooney™ pour la prochaine campagne du fabricant suisse de systèmes de percolation de café avec recharges exclusives : il y a des limites à la publicité croisée !

Et heureusement que Nestlé n'a pas poussé le vice jusqu'à déposer l'initiale de son produit-vedette, comme l'a fait notre industriel national du nucléaire. Même avec la photo léchée d'une star du grand écran en low key, cela n'aurait pas été très vendeur en France de parler de N™...


EPR™ est une marque du groupe Areva
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Pour EPR signifiera pour toujour "Einstein, Podolsky, and Rosen" et concerne le fameux "paradoxe EPR" (voir http://en.wikipedia.org/wiki/EPR_paradox). A l'époque ces géant n'ont pas mis de copyright, trademark, brevet, ni rien de tel. Seul les nains intellectuels de notre époque ont besoin de cette mafia bureacratique pour défendre péniblement leurs élucubrations.
Répondre
C
Eh bien alors il faudra désormais parler de l'Eupéere dans toutes nos divagations bloguesques .... Où est le problème ?<br /> ™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™™
Répondre
A
<br /> L'Eupéherre, l'Heupéaire... vite, déposer tous les néologismes pour toucher nous aussi des royalties du nucléaire !<br /> <br /> <br />