Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 07:00
Par rapport à la semaine dernière, la banquise arctique fait du surplace et le pétrole continue sa glissade : il ne faut plus qu'un peu plus de 5 heures de SMIC pour s'offrir un baril de WTI, comme à la fin 2004.

Les Bourses recommencent à faiblir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Indicateurs
commenter cet article

commentaires

E2100 15/11/2008 09:46

Je pensais avant la crise que notre ami Ahmadinejad allait endosser une fois de plus le rôle de l'épouvantail pour faire remonter les cours. Mais avec une récession mondiale avérée, il est fortement question de se calmer, et aucun des acteurs habituels n'aura l'audace (ou les moyens) de faire remonter artificiellement le baril. On devrait donc tomber légèrement en dessous du coût marginal (50 USD ?) et y rester jusqu'au prochain frémissement positif de l'économie. Cette situation avantage indirectement les USA, qui vont cesser d'alimenter de leurs dollars leurs ennemis les plus criants. Dans une certaine mesure, elle avantage également les Saoudiens ; on peut envisager un voyage d'Obama à Ryadh dans l'année qui vient.