Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 22:52
La chute du prix du pétrole crée un certain désarroi au sein des membres de l'OPEP.

Nous avions déjà fait le point sur les coûts de production ici, mais nous n'avions alors pas déniché les prix que chaque grand pays producteur souhaite pour équilibrer son budget. C'est désormais chose faite :
On y comprend mieux les effets de manche de Chavez et Ahmadinejad ces dernières années : en parfaite synergie avec les acteurs des marchés à terme du NYMEX, ceux-ci effrayaient la galerie pour maintenir au-dessus des $100 leurs précieux barils.

Désormais, avec un baril sous les $70, ces pays sont en déficit budgétaire marqué - à un moment où les banquiers sont devenus mauvais prêteurs, cela tombe plutôt mal.

Ce petit graphique se lit également d'une autre façon : choisissez une valeur de réduction de la production de l'OPEP sur l'axe horizontal et vous obtiendrez le prix maximal auquel l'OPEP sera forcé de vendre son baril.

Le rôle prédominant de l'Arabie Saoudite, une fois de plus, fixe un attracteur exactement sous le seuil des $50.

Un jour ou l'autre, on y viendra...

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Au Pays de l'Or Noir
commenter cet article

commentaires