Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 18:29
Jouons un peu à Madame Soleil, ou plutôt à Madame Carbone, pour l'année 2009.

Commençons par le plus facile : le cours de la tonne de carbone sur BlueNext.

Si on se contente de poursuivre les tendances passées, on verrait bien la tonne se maintenir autour de 20 €, ce qui n'est pas cher payé : rappelons que selon l'étude du Centre d'Analyse Stratégique sur la valeur tutélaire du carbone, la tonne devrait se payer 32 € dès 2010 pour que l'économie européenne atteigne les objectifs (lointains) du facteur 4.

Mais si on considère, de façon pragmatique et plus pessimiste, que l'industrie européenne va voir son activité chuter suffisamment en 2009 pour que ses besoins en émissions de carbone passent durablement sous les quotas alloués, le cours pourrait assez rapidement tendre vers zéro.

Tout dépendra de la confiance des opérateurs financiers - s'il en reste sur ce marché, ils semblent en avoir disparu depuis une semaine - en une éventuelle reprise à l'horizon 2012.

Concernant le pétrole, nous sommes également proches de ce que les climatologues appellent un tipping point, un point de basculement. Soit les marchés émergents, la Chine notamment, arrivent à tirer l'économie mondiale hors du fossé où l'a fourvoyée la crise bancaire, et alors la consommation finira par repartir, les traders rescapés par revenir discrètement placer les liquidités toujours plus abondantes et le pic pétrolier par faire reparler de lui. La reprise restera néanmoins lente et il y a peu d'espoir qu'on atteigne en 2009 le record de l'année 2008, sans même parler de la limite absolue des 200 dollars courants le baril.

EDIT : nous avons toutefois envisagé l'hypothèse d'un rebond purement spéculatif, dénommé le scénario Bing-Bong.

Soit, dans l'option contraire, et à notre avis plus probable,  le moral des traders sera franchement morose, auquel cas le pétrole ira tutoyer un nouveau record, mais à la baisse cette fois-ci, de $20 en deuxième partie d'année.

Comme on le voit, le champ des possibles est large, mais ceux qui prendront le bon pari se démarqueront des autres ! Et nous croyons peu au scénario "médian" d'un baril qui convergerait lentement vers les $60.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Au Pays de l'Or Noir
commenter cet article

commentaires