Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 22:11
Cause besoin massif d'argent pour renflouer maison-mère, importante société de location d'avion cède commandes de 10 A380 et 20 A350. Ecrire à sales@ilfc.com
Airbus n'avait pas besoin de ça.

Son premier client - qui possède 10% du parc mondial d'Airbus en activité soit environ 550 appareils - n'est pas une compagnie aérienne, mais une société de location d'avions peu connue du grand public, ILFC (International Lease and Finance Corporation), qui achète des avions pour les louer à des compagnies ne souhaitant pas immobiliser trop de capital pour disposer de leur flotte.

ILFC est une société apparemment bien gérée, en pleine croissance, mais... filiale d'AIG, un des leaders mondiaux de l'assurance, qui affiche en ces moments troublés une toute petite forme :
L'ex-numéro un mondial de l'assurance, dont le titre a perdu 90% de sa valeur depuis le début de l'année, a été autorisé à accéder à des fonds logés dans ses filiales pour éviter la faillite. Il sollicite également la Réserve fédérale (Fed) de lui consentir des prêts (Les Echos)
Une fois qu'ILFC aura versé sa dime pour sauver la maison-mère, il ne lui restera plus beaucoup d'argent pour payer les beaux avions toulousains. Pour les A350, ce n'est pas trop grave, car la production n'a pas démarré, mais pour les A380, il est probable qu'une partie des approvisionnements ont déjà été lancés.

Il s'agit donc, comme cela a déjà été fait par le passé, de revendre à vil prix ces avions "en cours". Sans doute à quelques oligarques rêvant de pouvoir jouer au squash en plein vol.

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Transports futurs
commenter cet article

commentaires

Phyvette 18/09/2008 22:00

Bien vu !

"L'aéronautique pourrait être une victime collatérale de la crise financière avec la mise en vente du plus gros acheteur mondial d'avions, la société de location International Lease Finance Corp [b](ILFC)[/b], dans la foulée du sauvetage de l'assureur [b]AIG[/b]."

Dans "Le Point.fr"

http://www.lepoint.fr/actualites-economie/boeing-et-airbus-inquiets-du-sort-de-leur-plus-gros-client-ilfs/916/0/274885

Aerobar Films 18/09/2008 22:41


On a beaucoup parlé d'Airbus, mais il est vrai que Boeing n'est pas mieux loti dans l'affaire. La chance de ses deux groupes, c'est d'avoir en backup des activités de défense qui serviront de
prétexte pour une n-ième recapitalisation.

EDIT du 19/9 : on parle finalement d'une vente d'ILFC par AIG. Cachez ces fonds souverains moyen-orientaux que nous ne saurions voir...