Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 12:14
Ceux qui pensaient que le candidat démocrate à l'élection présidentielle était dans la continuité de son illustre prédécesseur nobélisé, Al Gore, vont être déçus.

Pour gagner quelques électeurs, il n'a pas hésité à déclarer au Palm Beach Post :
Mon intérêt, c'est de garantir que nous ayons le genre de politique énergétique globale capable de faire baisser les prix de l'essence.
Il est vrai qu'on avait déjà été quelque peu refroidis par sa vision à long terme de la politique énergétique états-unienne.

Cette déclaration avait pour objet de tempérer sa position vis-à-vis de la législation en matière de forage offshore :
Si, pour faire passer cela, nous devons faire un compromis en termes d'une stratégie de forage prudente, bien réfléchie qui a été soigneusement circonscrite pour éviter des dommages environnementaux supplémentaires - je ne souhaite pas être rigide au point où nous ne puissions plus rien faire.
Il s'agit bien évidemment de permettre une exploration approfondie des eaux au Nord de l'Alaska.

Il est désormais improbable que la fonte estivale de la banquise arctique dépasse le record établi l'année dernière, l'anomalie totale dépassant à peine le million de m² - comme le montre la situation synthétique à fin juillet dont un extrait est donné ci-contre - alors que le solstice d'été est désormais passé, .

Mais cette anomalie est justement concentrée dans la région de l'Alaska : de voir tant d'espace maritime dégagé doit effectivement provoquer de grandes excitations chez Big Oil et, par le jeu des lobbyistes, auprès des hommes politiques.

On a juste oublié de dire aux électeurs que, même si on trouvait aujourd'hui du pétrole à foison au large de l'Alaska, compte tenu des délais de construction des installations pétrolières, aucun baril en provenant n'aurait de chance d'arriver sur le marché avant la fin du prochain mandat présidentiel !

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Au Pays de l'Or Noir
commenter cet article

commentaires