Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 22:45
Goldman Sachs vient de laisser fuir un joli petit Powerpoint résumant les conclusions de leur Centre de Recherches des Commodités.

Ces findings ne sont, bien entendu, pas "au fond de la cour, à droite".

Grâce à des modèles mathématiques extrêmement puissants, la banque d'affaires parvient à décrypter le caractère apparemment chaotique du prix du baril :


La formule que nous avons entourée sur la page ci-dessus démontre le caractère on ne peut plus sérieux de ce document. Jamais, en effet, exp(log(5)) n'a été égal à 148,41... : exp(log(x)) vaut très exactement x. On va dire que c'est une coquille ? Au prix où les "chercheurs" de Goldman Sachs sont payés, ils pourraient au moins se relire avant de publier.

En tout cas, on comprend maintenant comme sont fixés ces mystérieux objectifs : avec des tables trigonométriques. Car si la formule est fausse, le texte qui l'accompagne est sans ambiguïté :
exp(log(5)) est égal à 148,41 dollars, ce qui serait l'objectif pour les prix du pétrole à long terme, compte tenu du taux d'accroissement actuel
Pourquoi e5, la cinquième puissance de la constante d'Euler, est-elle égale au prix à long terme du pétrole ? Si vous ne savez pas répondre, c'est normal : vous ne travaillez sans doute pas aux laboratoires Goldman Sachs.

Mais allons plus avant, pour trouver enfin la dernière prophétie de nos modernes pythies de la Rue du Mur :


Voilà des graphistes qui, comme nous, ont été impressionnés par les belles courbes du GIEC et leurs plages d'incertitude. On notera que le sens précis du nuage bleuâtre n'est pas précisé, mais simplement sous-entendu. Cela pour faciliter un éventuel dédit, sans doute, ces gens-là sont des professionnels...

Alors que nous pensons qu'une pointe fébrile à $200 est macro-économiquement possible, nos brillants prévisionnistes nous annoncent donc un baril à $180 en fin d'année, dans le meilleur des cas - alors que c'était leur prévision précédente de "milieu de fourchette"- et visent plutôt $145 - une prévision tellement prudente qu'elle a déjà été réalisée - tout en laissant ouverte la possibilité d'un retour vers les $120.

Tiens ! Goldman Sachs commençant à préparer leurs (bons) clients à la fin de la hausse, ne serait-ce pas le début du commencement de la fin de la bulle ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Au Pays de l'Or Noir
commenter cet article

commentaires