Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 23:02
Intéressant entrefilet des Echos du jour :
 Selon une étude réalisée par l'agence américaine de régulation des matières premières, seuls 29% des échanges de "light sweet crude" réalisés sur le Nymex le sont à des fins de couverture par les utilisateurs de brut. En 2000, les spéculateurs représentaient seulement 37% des échanges à New-York.
Cette statistique officielle établit donc que 71% des échanges actuels sont à de pures fins de spéculation lucrative - la couverture étant aussi une spéculation, mais visant à réduire le risque financier d'un industriel - soit exactement l'inverse de la situation qui prévalait en 2000. Pour mémoire, cette année-là, le baril valait $28 (ou 26 €).

Notre fable pédagogique du marché de la salade à Champignac aurait-elle un soupçon de réalisme ? Nous serons bientôt fixés.

Il aura fallu plusieurs années pour qu'on reconnaisse publiquement que le Tour de France est une épreuve récompensant les meilleurs spécialistes médicaux du dopage sportif et non les meilleurs cyclistes. Il faudra bien un peu de temps pour qu'on cesse de croire que le prix du baril est d'abord lié au rapport de l'offre et la demande.

Pour nous forcer à aller jusqu'au bout dans notre défense de la thèse d'un baril sous l'emprise de drogues financières, nous décidons de prendre le risque de prédire un baril à $75 à la fin de l'année 2008. Il est à $137,16 à l'heure exacte où nous écrivons cette ligne.


Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Au Pays de l'Or Noir
commenter cet article

commentaires

Votre nom 26/06/2008 19:21

Une inflation jugulée ? C'est mal parti. Il faudrait aussi que le dollar remonte, en pleine crise aux USA. Les hypothèses pour un baril à 75$ semblent très peu probables.

Aerobar Films 26/06/2008 22:14


Oui, avouons-le, c'est un pari risqué, mais cela nous fait tellement plaisir de jouer au "contrarian"...

"Jugulée" est peut-être un peu fort, disons plutôt "contenue", et cela pendant quelques mois seulement. A moyen terme, nous envisageons bien la perspective des mille dollars le baril


Gilles 26/06/2008 01:04

euh, si ça baisse à cause d'une récession, c'est bien l'offre et la demande qui règle le prix du baril alors non?

Aerobar Films 26/06/2008 08:51


c'est un peu plus compliqué que ça...


Phyvette 24/06/2008 20:09

Le bbl à 75$ en fin d'année 2008 ?

Pourquoi pas ? Mais pour cela il faudrais que la spéculation financière lâche prise après éclatement de la bulle , puisque bulle il y aurait .

Pour ce faire un suite d'événements plus ou moins concommittants et indispensable .
Une bonne grosse crise de la demande en produits manufacturés , suite à une baisse de pouvoir d'achat , une découverte majeur , ou une augmentation imprévu de la production de brut .
Une soudaine passion pour l'optimisation énergétiques.

Toute choses de près ou de loin en rapport avec l'offre et la demande. Non ?

Aerobar Films 24/06/2008 22:18


Une grosse crise économique avec inflation jugulée PLUS désertion des fonds d'investissements du marché du pétrole sont les hypothèses qui se cachent derrière notre baril à $75