Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 22:29
Nous poursuivons nos excursions dans la masse de données du BP World Energy Review 2008, avec cette fois-ci un petit coup d'oeil sur l'évolution du nucléaire civil. Sur la question du nucléaire militaire, nous préférons ne pas trop y penser.

Les trois quarts (73% pour être précis) de l'électricité nucléaire mondiale a été produite en 2007 dans seulement six pays : dans l'ordre décroissant, Etats-Unis, France, Japon, Russie, Corée du Sud et Allemagne. Cette dernière vient de passer cette année de la troisième à la sixième place, du fait de la lente extinction de son parc et de la poussée lente mais inexorable de la Russie.

 Autre pays où le nucléaire poursuit discrètement son développement : les Etats-Unis.Tandis qu'en France, la production commence à régresser du fait du vieillissement du parc de centrales, qui ont besoin de plus en plus de soins, nos voisins d'Outre-Atlantique ont, en dix ans, accru la capacité de leur parc de l'équivalent d'une vingtaine de réacteurs.

A l'opposé, le Royaume-Uni nous montre une fois encore la déliquescence de son secteur de l'énergie :

Parfois, un petit dessin vaut mieux qu'un grand discours pour illustrer que développement durable du nucléaire civil est difficilement compatible avec libéralisation du secteur de l'énergie...

On comprend également que personne n'ait envie d'acheter trop cher British Energy, propriétaire de la plupart des centrales nucléaires britanniques.

L'industrie électronucléaire de Sa Majesté serait-elle dans le même état que ne l'était feu son industrie automobile ?
Partager cet article
Repost0

commentaires