Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 20:49
Les journalistes des Echos ont voté la non-parution du quotidien mercredi et l'arrêt de la production du site internet à la suite de la démission du directeur de la réaction Erik Izraelewicz et de son départ pour La Tribune.

Il nous faudra donc attendre quelques jours avant de lire à nouveau la prose d'Izraelewicz, qui écrivait auparavant dans les colonnes du Monde.

Rangeant hier soir quelques exemplaires du quotidien qui traînaient sur une étagère, nous étions justement tombés sur un de ses articles de fond, intitulé "la finance malade".


Celui-ci commence avec lyrisme :

L'argent fou, l'argent sale, l'argent qui corrompt...

Pour livrer, un peu plus loin, un diagnostic sans appel :

Faute d'un véritable code de bonne conduite et d'une police efficace pour le faire respecter, les marchés de l'argent sont ainsi devenus un lieu d'attraction pour des opérateurs peu scrupuleux. Le retour à une certaine moralité passe d'abord par la définition de nouvelles règles et le renforcement des autorités de surveillance.

Bref, il faut changer de modèle :

A l'ultra-libéralisme qui avait dominé le monde de la finance dans les années 80 doit succéder une période de rerégulation.

Quel style ! Et quel talent : enfin un papier qui évite l'incontournable buzzword "subprime" ! Mais pourquoi a-t-il besoin de remonter aussi loin dans le temps pour évoquer l'ultra-libéralisme débridé ?

Nous jetons alors un coup d'oeil aux manchettes de la Une :

M. Gorbatchev renversé par les conservateurs

et nous apercevons enfin de la date de parution : mardi 20 août 1991...


Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Le Monde d'avant Google
commenter cet article

commentaires