Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2008 7 13 /01 /janvier /2008 16:37
Le réve est fini, les Californiens boudent l'hydrogène.

undefined
Le réseau de stations-service à hydrogène est en train de s'effondrer, faute de clients et surtout faute de profits.

Une des parties prenantes déclare : «On sent que l'hydrogène est en perte de vitesse, dit-il. Cela ne me surprend pas vraiment. En fait, ce qui est surprenant, c'est que les projets aient duré aussi longtemps.»

Depuis longtemps, les pétroliers avaient exprimé leur incrédulité face à cette filière, attractive quand on la regarde par le petit bout de l'échappement (il n'en sort que la valeur d'eau) mais somptuaire en amont par les investissements nécessaires pour produire, transporter et stocker le plus léger des gaz : "l'hydrogène est une solution d'avenir et qui le restera."

Voir aussi : Adios H2, l'impossible avion


Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Dérisoirement Durable
commenter cet article

commentaires

Lisa SION 19/12/2008 23:32

Erreur,

aller chercher à l'autre bout du monde des métaux rares et dangereux comme l'uranium pour le faire chauffer dans de puissantes cocotes minutes et lui foutre la fièvre pendant des heures, produire ainsi du courant pour alimenter des centrales qui refroidissent de l'hydrogène enfermé sous pression dans des petits mais lourds réservoirs pour faire avancer une petite voiture qui crache de l'eau...c'est organiser une chaine extrèmement complexe sur laquelle des milliers de petits maillons vont se greffer pour en vivre.

La chaine est si longue et si solide qu'il va être difficile de la faire lacher par l'un des maillons solidairement imbriqués.

Il existe bien sûr un moyen beaucoup simple pour trouver de l'énergie presque gratuite, mais elle ne nourrit pas autant de gens. Dès que l'homme aura admis qu'il n'a finalement pas forcément besoin de deux cent chevaux pour aller chercher son pain à la boulangerie, et qu'il peut y aller à pied, l'on sera tiré d'affaire. Et cela d'autant plus qu'on peut se demander à quoi servent deux cent chevaux quand il n'y a qu'un âne au volant...!

Aerobar Films 20/12/2008 15:28


très belle vue de l'esprit, cette chaîne. Malheureusement, l'essentiel des maillons n'existe pas et les conditions économiques actuelles et espérées n'en permettront pas la naissance.


Antoine 01/09/2008 10:22

Lien direct à l'étude en clicquant sur le nom "Antoine" de "posté par".

Antoine 01/09/2008 10:19

Ceci est confirmé par cette étude : http://futura24.site.voila.fr/petrole/voiture.htm faisant le point sur l'énergie électrique considérable qu'il faudrait produire pour remplacer le pétrole dans l'automobile et les transports routiers.

Le pétrole va bientôt atteindre son pic de production, ce qui signifie qu'il s'en produira ensuite de moins en moins sur la planète, ce qui est une bonne chose. Pour le gaz, ce sera un peu plus tard.

Alors, il ne restera que l'électrolyse de l'eau pour produire l'hydrogène et là, il faudrait des milliers de réacteurs nucléaires dédiés en permanence à cet usage.

Remarquons que les véhicules électriques ne sont pas davantage une solution. La seule différence est qu'il faudrait un ou deux mille réacteurs au lieu de trois ou quatre mille avec l'hydrogène.