Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2007 5 13 /07 /juillet /2007 21:32
litres.jpg Avec le retour des hedge funds sur le marché des matières premières, les poussées haussières du prix du baril forment le facteur commun des flashes d'information du moment.

Pourtant, il semblerait que nous sommes en fait dans une période de calme quasiment plat.

Si, au lieu de s'intéresser au prix du baril, on s'intéresse à son inverse, à savoir combien de litres de pétrole brut on peut s'acheter pour un euro (ou un dollar) donné, la perspective est toute différente, comme le montre le graphique ci-contre.

En 1999, tandis qu'on nous intoxiquait de Nouvelle Economie et de Ouaille Touquet, notre "Pouvoir d'Achat Pétrolier" (PAP) s'est effondré en silence : au Jour de l'An 2000, nous n'avions plus que 6 litres de brut par euro, contre près de 3 fois plus un an plus tôt. C'est la fin de la "bulle du PAP", qui avait enflé subitement lors du contre-choc pétrolier de 1986.

Depuis, mais sur une durée de 7 ans cette fois-ci, le PAP a été de nouveau divisé par 2.

Le PAP semble être un bon précurseur de la santé économique mondiale : quand il s'effondre, l'économie aussi (la Bulle Internet a tenté de prendre le relais en 2000, mais elle n'aura réussi qu'à retarder d'un an l'échéance). En ce moment, il y a peu d'espoir qu'il remonte mais un effondrement paraît tendanciellement incertain : il faudrait pour cela que le baril atteigne les $200 dans l'année qui vient !

Partager cet article

Repost 0
Published by Aerobar Films - dans Au Pays de l'Or Noir
commenter cet article

commentaires