Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 23:30
Sous ce titre au look très binaire se cachent deux records économiques battus ce jour : celui de l'or qui a franchi la barre des 1100 dollars l'once pour la première fois dans l'histoire, et celui du taux de chômage états-unien qui a brisé le plafond des 10% de la population active.

La dernière fois, c'était quand même en 1983.

Qu'on se rassure : on est encore loin des valeurs estimées - les statistiques du Bureau of Labor n'avaient alors pas la même richesse - pour la Grande Dépression où des valeurs dépassant les 25% furent atteintes (en 1933).

N'empêche, on en connaît un que ça doit tracasser.

Pic ou plateau ? That's (once more) the question...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

phyvette 08/11/2009 14:54


Pour la hausse de l'or et son record historique, l'achat par la banque centrale indienne de 200 tonnes au FMI, ne doit pas y être étranger. Après cette emplette la hausse est logique.


E2100 07/11/2009 12:02


Il me semble que l'or joue à fond sur sa qualité de valeur-refuge : les investisseurs n'ont toujours pas confiance dans la reprise, donc les valeurs boursières sont sans intérêt immédiat. Et comme
il règne une grande incertitude sur les taux d'intérêt, il vaut mieux ne pas trop se charger en obligations. Alors qu'acheter ? Vous reprendrez bien un peu de pétrole ? Le cours de celui-ci ne
tient que par ce mécanisme. Mais comme chacun est prêt à acheter de tout, donc des matières premières, donc du pétrole, dès que les signes de reprise seront là, je ne vois pas le pétrole faiblir
avant très longtemps - disons jusqu'à ce que le dollar se redresse fortement.
Le taux de chômage étatsunien est un mixed blessing : plus il est élevé, plus les décideurs resteront vertueux, et plus les autres pays seront en mesure de redémarrer ensemble.